Love Story à l’iranienne – Jane Deuxard et Deloupy

817EDeGA9jL Delcourt – janvier 2016 – 144 pages

Prix France Info de la BD d’Actualité et de Reportage 2017

Quatrième de couverture :
Les jeunes Iraniens rêvent-ils encore d’en finir avec le régime ? Comment se rencontrer dans cette société qui ne le permet jamais ? Comment flirter ? Comment choisir sa femme ou son mari ? Malgré la tradition, malgré le régime. Des journalistes ont interviewé clandestinement de jeunes Iraniens pour donner un éclairage politique et social. Comment échapper à la police pour vivre sa love story ?

Auteurs : Jane Deuxard (pseudonyme) se rend clandestinement en Iran pour poursuivre son travail sans contrôle gouvernemental. De manière à permettre aux Iraniens interrogés de s’exprimer librement. Depuis la réélection contestée de Mahmoud Ahmadinejad à la présidence en 2009 et les manifestations qui ont suivi, les journalistes étrangers ont pour la plupart dû quitter le pays. Jane Deuxard s’est donnée pour mission de contribuer à donner une voix aux Iraniens, par le recueil de témoignages.
Deloupy est né en 1968 à Saint-Étienne. Il est diplômé des Beaux-Arts d’Angoulême, section bande dessinée. Il travaille comme illustrateur indépendant pour la publicité tout en publiant, depuis 2002, pour l’édition jeunesse. Il a illustré de nombreux ouvrages pour les enfants aux éditions Magnard, Bayard, J’ai lu jeunesse, Koutchoulou, Lito. L’Introuvable (avec Alep) paraît en 2006 puis Sans commentaire en octobre 2007. Vient ensuite Faussaires T1, la suite de L’Introuvable, début 2008, et enfin Faussaires T2 en 2010. Avec des frites ?, BD autobiographique a été publiée en 2009. Il est au dessin sur le très remarqué Love Story à l’Iranienne.

Mon avis : (lu en décembre 2019)
Voilà une BD prise un peu par hasard à la Bibliothèque, pour répondre au Challenge Petit Bac 2019, et qui s’est révélée très intéressante.

Journaliste clandestine, Jane Deuxard a obtenu la confiance et le témoignage de nombreux jeunes gens autour de l’amour en Iran.
Gila est fiancé à Mila depuis 8 ans, ils vont pouvoir s’unir avec l’accord de la famille de la jeune femme. Vahid est un étudiant rebelle, il raconte le mouvement vert de 2009, signe d’espoir mais qui a été réprimé.  Zeinab a des relations sexuelles avec son petit ami et passe son temps à acheter des tests de grossesse. Elle n’envie pas les Occidentales, elle trouve très bien de pouvoir rester à la maison pendant que son mari travaille pour l’entretenir. Ashem et Nima projettent eux de se marier, mais ils ont eu si peu l’occasion de se fréquenter qu’ils s’aperçoivent qu’ils n’ont pas du tout la même une conception de la vie… Jamileh s’offre le luxe d’aller respirer en Europe, elle obtient des visas sans difficulté car les consulats savent qu’elle a trop à perdre si elle ne revenait pas en Iran. Pour Soban, ce n’est pas lui qui choisira la femme de sa vie, mais la tradition.

A travers ces témoignages souvent édifiants, Love story à l’iranienne dresse un panorama complet et contrasté sur l’ingérence d’un régime dans ce qu’un homme et une femme ont de plus intime. Mariages arrangés ou forcés, test de virginité, entre traditions et conservatismes, tout est bon pour contrôler et imposer la loi d’État. Même s’il y a de la douleur et de la résignation dans ces récits, il y a également quelques touches d’espoir…

Extrait : (début de la BD)

love-story-a-l-iranienne_1 love-story-a-l-iranienne_2love-story-a-l-iranienne_3 love-story-a-l-iranienne_4

Petit bac 2020a(1) Amour

2 réflexions sur “Love Story à l’iranienne – Jane Deuxard et Deloupy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s