Fortune de mer – Clément Belin et Costès

81WqFu7IYlL Futuropolis – avril 2018 – 120 pages

Quatrième de couverture :
Sur la route des grands ports de l’Europe du nord, où sont échangées les trois quarts des marchandises mondiales, se dressent les écueils féroces de la pointe Finistère. Ses tempêtes proverbiales tourmentent les navires de commerce, aux équipages bigarrés et battant pavillons exotiques. Pour assurer la sécurité et veiller à l’intégrité de ce littoral très exposé, l’État a missionné un des plus puissants remorqueurs de haute mer, l’unité «Bourdon». Son équipage, lui, héritier d’une longue tradition d’écumeurs de mer, ne navigue que dans un seul but : tenir au bout de la remorque un de ces géants des mers désemparé, que l’océan viendrait à refouler vers la côte… C’est à l’occasion de l’arrivée d’un nouveau lieutenant marseillais que les auteurs nous embarquent à bord de la «Bourdon». Tous deux issus de la profession, Clément Belin et Costès nous livrent ici une chronique, inspirée de leurs navigations, sur le quotidien de ces hommes vivant de l’autre côté de l’horizon.

Auteurs : Clément Belin est né en 1977 à Lens et vit à Marseille depuis 2001. Après une terminale scientifique à Crest dans la Drôme, option arts plastique, Claude Belin rejoint la marine marchande. Il parcourt le monde sur de nombreux bateaux, pétroliers ou navires de soutage. De son propre aveu, sa plus belle expérience reste le cabotage de vrac sur la côte ouest africaine où il était capitaine (par dérogation de brevet car il n’est encore que second) d’un tout petit cargo dédié au transport de riz. Passionné de bande dessinée, il se lance en 2003 dans l’adaptation du roman d’Izzo, Les marins perdus, son premier livre. En 2011, sur un scénario de Serge Perrotin, Clément Belin réalise le dessin d’Au Nom du fils.
Costès, Bruno Costes-Beau, lieutenant de Marine, est l’auteur de la bande-dessinée « Fortune de mer ». Un docu-fiction qui met en scène le quotidien des hommes de La Bourdon, un remorqueur d’assistance et de sauvetage en haute-mer. C’est, avec Clément Belin, un ancien élève de l’ENSM (Nantes et Le Havre). Tous deux internes, habitant loin, férus de dessin et de BD, ils ont scellé durant ces années d’étude les bases d’une solide amitié. Depuis, ils ont gardé contact de loin en loin, se repassant les postes sur différents navires aux (presque) quatre coins des océans.

Mon avis : (lu en décembre 2019)
Voilà une BD documentaire sur un sujet inédit, elle raconte la vie à bord d’un très puissant remorqueur de haute mer, basé à Brest, la « Bourdon ».
Jonathan est un jeune lieutenant venu de Marseille, il arrive à Brest pour prendre son poste sur la Bourdon.
En dehors des opérations de remorquage des navires en difficultés, le quotidien est assez monotone. Le lecteur est plongé au cœur d’un équipage de professionnel et découvre les rapports humains assez rudes entre les officiers et le reste de l’équipage, le fonctionnement des sauvetages et sa monétisation… En effet, lorsqu’un bateau est à la dérive, il y a négociations entre le capitaine du cargo et le commandant de la Bourbon pour être secouru, parfois plusieurs remorqueurs sont sur les rangs et le mieux disant aura la mission…
Cette BD est passionnante à découvrir et très instructive révélant beaucoup de secrets de ce remorqueur,
dernier espoir des navires en perdition au large de la pointe bretonne.
Très utile, en fin d’album, un glossaire où sont expliqués
les nombreux termes techniques utilisés dans ce récit.

Extrait : (début de la BD)

9782754821452_p_49782754821452_p_59782754821452_p_69782754821452_p_79782754821452_p_89782754821452_p_9

Une réflexion sur “Fortune de mer – Clément Belin et Costès

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s