Mon traître – Pierre Alary et Sorj Chalandon

51WxWBnZd1L Rue de Sèvres – janvier 2018 – 144 pages

Quatrième de couverture :
« Comment fait-on après, lorsqu’on est traître, pour effleurer la peau des autres ?
Celle de ta femme, de ton fils, de tes camarades, des vieilles dames qui t’applaudissent sous la pluie quand tu honores la République irlandaise…
On fait comment pour embrasser la joue d’un trahi ? »

Auteurs : Pierre Alary est né en 1970. En 1991, il intègre la prestigieuse école graphique des Gobelins à Paris. Il y reçoit un enseignement principalement tourné vers l’animation puis il est embauché aux studios Disney de Montreuil. Il y passera dix ans comme animateur sur TarzanKuzcole Bossu de notre Dame, et divers courts-métrages avant de se consacrer essentiellement à la bande dessinée. En 2001, paraît le premier tome de la série Les Échaudeurs des Ténèbres. L’aventure BD continue avec la série  Belladone scénarisée par Ange.  Suivront 3 tomes de Sinbad avec Arleston, puis l’adaptation de Moby Dick avec Olivier Jouvray. En 2013, commence la série Silas Corey scénarisée par Fabien Nury. En 2018, Mon Traître, adapté du roman de Sorj Chalandon.
Après trente-quatre ans à Libération, Sorj Chalandon est aujourd’hui journaliste au Canard enchaîné. Ancien grand reporter, prix Albert-Londres (1988), il est aussi l’auteur de sept romans, tous parus chez Grasset. Le Petit Bonzi (2005), Une promesse (2006 – prix Médicis), Mon traître (2008), La Légende de nos pères (2009), Retour à Killybegs (2011 – Grand Prix du roman de l’Académie française), Le Quatrième Mur (2013 – prix Goncourt des lycéens) et Profession du père (2015).

Mon avis : (lu en mai 2018)
Pierre Alary adapte avec beaucoup de talent le récit autobiographique de Sorj Chalandon. Antoine, luthier parisien passionné par l’Irlande, découvre en 1977, Belfast et la situation de l’Irlande du Nord et le combat mené par l’IRA. Il va se lier d’amitié avec des soldats de l’armée républicaine et surtout avec le charismatique Tyrone Meehan, responsable de l’IRA, vétéran de tous les combats contre la puissance britannique.  » Mon traître « , comme l’appelle Antoine, car cet homme a été, pendant vingt-cinq ans, un agent agissant pour le compte des Anglais. Il a trahi ses parents, ses enfants, ses camarades, ses amis…
La bande dessinée a été construite avec le récit d’Antoine qui raconte sa rencontre avec la cause irlandaise, il ira jusqu’à devenir un point de contact à Paris, entrecoupé par des pages du compte-rendu d’interrogatoire de Tyrone Meehan, tapées à la machine.
Cette histoire poignante s’inspire de la vraie amitié qui a uni le journaliste français Sorj Chalandon à Denis Donaldson membre à la fois du Sinn Fein et de l’IRA. 
Le récit est fort, plein d’émotion, plein d’humanité, de douleur et de rage.
Une belle adaptation captivante !

Extrait : (cliquer sur les planches pour les agrandir)

A14optOUHoL

A1jzkUPQ-YL

A17IllCs+dL
A1ez5kJFAOL
A1glI5nSbpL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Déjà lu du même auteur : 

Retour___Killybegs  Retour à Killybegs  mon_traitre_p Mon traître 

Publicités

Une réflexion sur “Mon traître – Pierre Alary et Sorj Chalandon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s