Le Droit chemin tome 1 : Les Enfants terribles – Lupano, Tanco, Lorien

71l7KxlvqpL Delcourt – mai 2011 – 56 pages

Quatrième de couverture :
Dans un lycée agricole de l’entredeux- guerres qui abrite de la mauvaise graine, quatre ados, orphelins, vivent leurs derniers moments d’insouciance. Peu passionnés par les travaux aux champs, ils rêvent de devenir pilote d’avion ou d’épouser la fougueuse Jeanne, fille de Monsieur le Comte. Il n’en sera rien. Leur goût de la transgression les mènera sur d’autres chemins…

Auteurs : Wilfrid Lupano est né en 1971 à Nantes. Il réside à Pau.
Titulaire d’une licence d’anglais, Wilfrid Lupano a travaillé quinze ans dans le milieu des bars et des boites de nuit avant de se lancer dans l’écriture. Il signe son premier album en 2000 chez Delcourt et développe d’année en année ses qualités de scénariste de BD, au point de délaisser son premier métier. En 2012, il publie son premier roman graphique, Le Singe de Hartlepool, dessiné par Jérémie Moreau, qui obtient le prix des Libraires de bande dessinée et le prix du Château de Cheverny de la bande dessinée historique. C’est avec un polar, Ma révérence, dessiné par Rodguen, qu’il remporte en 2014 le Fauve Polar SNCF au festival d’Angoulême. Suivent la série des Vieux Fourneaux, Un océan d’amour, prix Fnac de la Meilleure Bande Dessinée 2015 et Traquemage, une bande dessinée de rural fantasy (2015). La qualité du travail de Wilfrid Lupano ne cesse de s’imposer dans le monde de la bande dessinée et chacune de ses histoires est attendue avec impatience par les lecteurs.
Né un 14 septembre 1982 à Toulouse dans une famille d’artistes, Morgann Tanco décide de devenir dessinateur de BD en lisant Astérix, Tintin, Spirou et autres Rahan. En 1999, il rencontre Wilfrid Lupano, qui lui donne de précieux conseils pour devenir auteur et, quatre ans plus tard, il lui propose une collaboration qui ne portera ses fruits que l’année suivante, où tous deux signent chez Delcourt. Morgann réside désormais à Nantes, ville qui a inspiré, en très grande partie, les décors de « L’Ivresse des Fantômes ».

Mon avis : (lu en juin 2020)
J’ai pris cette BD et sa suite un peu par hasard à la Bibliothèque lors de la phase « juste après confinement » de celle-ci. Je devais réserver mes livres par internet, un peu à l’aveugle car le site ne donnait pas une liste exhaustive du catalogue des livres en rayons et donc à partir d’un moteur de recherche un peu bancale, j’ai emprunté cette série (de 2 bandes dessinées) à partir du tag « Lupano »…
Juin 1929, au cœur de la campagne bordelaise, quatre orphelins se retrouvent dans un lycée agricole mais ils n’ont aucunement la vocation pour le travail des champs et ils rêvent d’un autre avenir, l’un sera pilote d’avion, l’autre se mariera avec Jeanne, la fille du Comte, celle-là même qui les distrait en installant son chevalet à proximité du champ où ils travaillent… Marcel, Jules, Félix et Camille, sont insouciants, liés par une amitié sans faille, intrépides et inventifs ils ne sont pas les derniers à faire tourner en bourrique les éducateurs… Autour d’eux quelques personnages hauts en couleurs comme La Goule, le surveillant, Violette Norris, la grande athlète, et la mystérieuse Jeanne…
Une BD rythmée qui donne envie de découvrir la suite…

Extrait : (début de la BD)

droit-chemin-1-les-enfants-terribles_1 droit-chemin-1-les-enfants-terribles_2

droit-chemin-1-les-enfants-terribles_3 droit-chemin-1-les-enfants-terribles_4

Petit bac 2020a
(6) Son
Les Enfants terribles est un groupe de chansons créé en 1966

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s