Victime 2117 – Jussi Adler-Olsen

Lu en partenariat avec Audiolib

9791035402068-001-T 81HWnZ3PQwL

Audiolib – février 2020 – 14h45 – Lu par Julien Chatelet

Albin Michel – janvier 2020 – 576 pages

traduit du danois par Caroline Berg

Titre original : Offer 2117, 2019

Quatrième de couverture :
Le journal en parle comme de la « victime 2117 » : une réfugiée qui, comme les deux mille cent seize autres qui l’ont précédée cette année, a péri en Méditerranée dans sa tentative désespérée de rejoindre l’Europe.
Mais pour Assad, qui œuvre dans l’ombre du Département V de Copenhague depuis dix ans, cette mort est loin d’être anonyme. Elle le relie à son passé et fait resurgir de douloureux souvenirs.
Il est temps pour lui d’en finir avec les secrets et de révéler à Carl Mørck et à son équipe d’où il vient et qui il est. Au risque d’entraîner le Département V dans l’œil du cyclone.
Qui est Assad ?
Victime 2117 est la réponse.
Cette enquête est son histoire.

Auteur : Abonné aux premières places des listes de best-sellers dans le monde entier, on ne présente plus le Danois Jussi Adler-Olsen : lauréat du Ripper Award en 2015 (prix européen du polar), du Prix Boréales du polar nordique 2014 pour l’ensemble de la série du Département V, Grand prix polar des lectrices de Elle 2012 pour Miséricorde, prix « Laurier d’or » des libraires au Danemark et prix Clé de verre (meilleur polar scandinave) pour Délivrance.

Lecteur : De formation théâtrale – il a fréquenté le cours de Jean-Laurent Cochet – Julien Chatelet a incarné le rôle de l’inspecteur Portal dans Les Cordier, juge et flic. Artiste complet, il tourne dans de nombreux courts-métrages, est réalisateur et chanteur de rhythm’n blues.

Mon avis : (écouté en mars 2020)
Tout commence au sud-est de l’Île de Chypre où Joan Aiguader, journaliste pigiste espagnol, est témoin de l’arrivée de réfugiés sur la plage d’Ayia Napa et de la découverte du corps flottant en deux eaux de la 2117ème victime ayant péri en Méditerranée depuis le début de l’année. Il s’agit de Lely Kabaki, une  Syrienne âgée d’environ 70 ans. Les photos et l’article de Joan feront le tour du monde.
Au Danemark, le jeune Alexander de 22 ans, ne quitte plus sa chambre depuis longtemps, il passe ses journées à jouer devant l’écran de son ordinateur. Depuis quelques temps, il appelle anonymement l’inspecteur Gordon du Département V et lui annonce que dès qu’il atteindra le score de 2117 points, il tuera ses parents et d’autres personnes…
Enfin, Assad, l’un des membres du Département V dirigé par Carl Mørck, est le personnage principal de cette intrigue, car dans son ancienne vie, il connaissait la victime 2117 et il va se plonger dans son passé douloureux avec l’aide ses collègues…
Je ne vais pas en raconter plus sur cette intrigue à multiples visages qui dévoile la vie passé d’Assad, le membre le plus mystérieux du Département V et qui est l’occasion de traiter des sujets d’actualité comme la guerre en Irak, la crise des réfugiés, terrorisme islamiste…
Cette 8ème enquête du Département V nous fait voyager au delà de Copenhague, de Chypre en Espagne, en passant par Moyen-Orient pour finir en Allemagne. L’enquête est rythmée, captivante et les personnages de l’équipe toujours attachants. Je ne suis pas une fidèle de cette série, mais j’ai toujours du plaisir à la retrouver.
Le lecteur est très agréable à écouter, rendant le livre toujours plus palpitant !

Merci Pauline et Audiolib pour cette enquête danoise pleine de surprises…

Extrait : (début du livre)
Une semaine avant que la famille d’Assad ne quitte Sab Abar, son père l’avait emmené se promener dans le capharnaüm du souk. Les échoppes regorgeaient de pois chiches, de grenades, de boulgour, d’épices aux couleurs criardes et de volailles caquetantes attendant le fil de la hache. Il s’était arrêté, avait posé les mains sur les épaules maigres de son fils et l’avait scruté longuement de son regard noir et profond.
« Écoute-moi bien, mon fils, lui avait-il dit. Longtemps, tu rêveras de ce moment et il se passera de nombreuses nuits avant que le désir de retrouver tout cela ne s’estompe de ta mémoire.
Mais je t’en conjure, regarde bien autour de toi pendant que tu le peux encore, et emporte tout ceci pour le conserver éternellement dans ton cœur. Est-ce que tu comprends ? »
Assad avait serré plus fort la main de son père et avait hoché la tête pour lui faire croire qu’il comprenait.
Mais ce jour-là, Assad n’avait pas compris ce que son père avait voulu lui dire.

Déjà lu du même auteur :

Miseracorde_audio Miséricorde l'effet papillon L’effet papillon

9782367624150-001-T Promesse

parlement-europeen2020_600Danemark

Petit bac 2020a(3) Crime et Justice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s