Jane – Aline Brosh McKenna et Ramon K. Pérez

81SST-hk7AL Glénat – février 2019 – 224 pages

Quatrième de couverture :
Ayant connu une enfance malheureuse dans une petite ville de la Nouvelle Angleterre, Jane décide de partir vivre à New York pour se lancer dans des études d’Art. Bien obligée de se trouver un job pour payer son école, elle est embauchée comme nounou pour le compte d’un puissant et mystérieux homme d’affaires, Rochester. Veuf, constamment en déplacement pour son travail, il laisse à la jeune femme les clés d’un immense appartement, visiblement hanté de secrets, et la charge de son adorable fille, Adèle, une enfant solitaire, comme elle, dont elle se lie très vite d’amitié. Mais alors qu’elle prend ses marques et s’adapte à sa nouvelle vie, Jane se retrouve prise dans une spirale romantique, faite d’intrigues et de dangers… Au-delà de ses rêves d’enfance les plus fous.

Auteurs : Aline Brosh McKenna, scénariste et réalisatrice, est surtout connue pour l’adaptation du roman Le Diable s’habille en Prada, avec Meryl Streep, pour laquelle elle a reçu de nombreux prix et nominations. En 2014, elle se lance dans la télévision, devenant showrunner, scénariste en chef et productrice exécutive de la série Crazy Ex-Girlfriend, dont elle a réalisé plusieurs épisodes.
Ramon K. Pérez

Mon avis : (lu en avril 2019)
Cette BD est une adaptation moderne de Jane Eyre de Charlotte Brontë. Jane est une jeune dessinatrice, orpheline depuis son jeune âge. Elle arrive à New-York pour suivre des cours d’art et pour payer ses études, elle trouve un emploi de nounou auprès d’Adèle,  la fille d’un grand de la finance. Cette petite fille a perdue sa maman et Jane se reconnaît dans la fillette qui manque de l’amour de ses parents, sa mère n’étant plus là et son père trop occupé par ses affaires et ne sachant pas aimer simplement sa fille…
L’adaptation librement inspirée du classique de Charlotte Brontë est vraiment réussie, l’intrigue tient la route et la modernité est là, sans oublier le dessin que j’ai trouvé très beau, réaliste avec un soin particulier dans les détails. Une très belle découverte !

Extrait : (début de la BD)

91gutm8-2GL 81tNRAFLunL 91d40qAO5kL 91K45eTSH4L

petit bac 2019(5) Prénom

2 réflexions sur “Jane – Aline Brosh McKenna et Ramon K. Pérez

  1. Les dessins ont l’air plein de force et j’aime sur le papier l’idée de moderniser ce roman culte. Par contre dans les faits, j’ai du mal avec la différence d’âge entre les deux que je trouve plus frappante que dans le roman d’origine ><

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s