Les Cahiers d’Esther : Histoires de mes 14 ans – Riad Sattouf

esther14 Allary – juin 2020 – 56 pages

Quatrième de couverture :
Dans ce cinquième tome, Esther a 14 ans. Elle apprend à danser le floss, commence à s’intéresser à la politique (juste un peu), s’entraîne à dire  » je m’en balek  » en espagnol grâce à Nacho son correspondant, a un petit ami nommé Abdelkrim et, évidemment, écoute Angèle.
La série Les Cahiers d’Esther s’inspire des histoires vraies d’une adolescente. Riad Sattouf a prévu de raconter la vie d’Esther jusqu’à ses 18 ans.
Esther apprend à danser le floss, commence à s’intéresser à la politique (juste un peu), se demande comment on peut vivre normalement alors que des SDF dorment dans la rue et s’entraîne à dire  » je m’en balek  » en espagnol grâce à Nacho, son correspondant. Evidemment, elle écoute Angèle, et elle imagine que tous les jeunes du monde vont sauver la Terre en se donnant la main ( » c’est un peu niais mais j’y crois « ). À la fin de l’album, elle vit de grands événements. On lui retire son appareil dentaire, elle a un petit ami nommé Abdelkrim (un garçon  » génial  » mais qui vit à Metz, une ville  » hyper loin « ), puis elle entre en 3e. Désormais, elle fait partie des grandes.

Auteur : Riad Sattouf est auteur de bandes dessinées et réalisateur. 
Né en 1978, il passe son enfance entre la Libye, la Syrie et la Bretagne. Depuis 2014, il dessine chaque semaine Les Cahiers d’Esther dans L’ Obs, d’après les histoires vraies d’Esther A. 
Le premier recueil des histoires de cette petite fille ( Les Cahiers d’Esther, Histoires de mes 10 ans) a paru en janvier 2016, chez Allary Éditions. L’adaptation en dessin animé du premier recueil a été diffusée à partir de septembre 2018 sur Canal +. 
La série L’ Arabe du futur, vendue à plus de 2 millions d’exemplaires dans le monde, est traduite en 22 langues.

Mon avis : (lu en septembre 2020)
Cinquième album de cette série, Esther a 13 ans, elle est en 4ème dans un lycée de « bourges » à Paris, mais elle-même n’est pas bourge ! Dans le collège, il y a des histoires d’amour, pas en 6ème, en 5ème il y a deux couples dans une classe, en 4ème personne n’est en couple et en 3ème tout le monde est en couple !
Dans cet album, Esther s’intéresse un peu plus au monde extérieur, elle est choquée par les SDF dans la rue que personne daigne aider… Avec l’accord de sa mère, elle recueille Titange, l’une des chatte de la voisine destinée à être piquée. Elle s’interroge sur l’état d’esprit de l’animal qui vient d’être abandonné et ne s’étonne pas qu’il passe son temps sous les meubles… Nous avons également son expérience avec son correspondant espagnol et séjour à Barcelone. L’anecdote la plus touchante est celle où Esther croise une jeune fille handicapée et qu’elle lui fait un grand sourire !
C’est toujours un plaisir de retrouver Esther avec ses problèmes et ses réflexions d’ado sur notre monde… Au fil des albums, le lecteur la voit grandir en âge et en sagesse !

Extrait :

Petit bac 2020a 
(7) Personnage Célèbre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s