Au théâtre…

Spectacle20180102

Présentation :
Paris, années soixante. Momo, un garçon juif de douze ans, devient l’ami du vieil épicier arabe de la rue Bleue pour échapper à une famille sans amour. Mais les apparences sont trompeuses : Monsieur Ibrahim n’est pas arabe, la rue Bleue n’est pas bleue et la vie ordinaire peut-être pas si ordinaire… L’histoire tendre et drôle d’un gamin au franc-parler et de l’épicier arabe de sa rue. Comment échapper à la solitude, à la malédiction du malheur ? Comment apprendre à sourire ?
Une histoire qui a fait le tour du monde.

Interprété par Éric-Emmanuel Schmitt
Mise en scène : Anne Bourgeois
Décor : Nicolas Sire
Lumières : Laurent Béal
Costumes : Pascale Bordet
Son : Jacques Cassard

Mon avis : (vu à Vincennes, le 1/02/2018)
J’ai très rarement l’occasion d’aller au spectacle, hier soir, je suis allée voir le spectacle d’Eric-Emmanuel Schmitt « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran ».
J’avais déjà lu le livre il y a quelques années, j’ai été touché comme si je découvrais le texte pour la première fois.
Cette histoire d’amitié entre un épicier arabe et un jeune garçon juif est un message de tolérance et de sagesse qui résonne en nous tous. C’est à la fois grave et plein d’humour, léger et profond.
Le spectacle est vraiment réussi, Eric-Emmanuel Schmitt joue tous les rôles, le décor assez simple, suggère parfaitement les différents lieux, l’appartement de Momo, l’épicerie de Monsieur Ibrahim… 
Voilà un texte que je relirai certainement !

Publicités