Film : Petit Pays – Eric Barbier

Date de sortie : 27 août 2020

Réalisé par : Eric Barbier

d’après le livre Petit Pays de Gaël Faye

Acteurs : Jean-Paul Rouve, Djibril Vancoppenolle, Dayla De Medina, Isabelle Kabano

Durée : 1h53

Synopsis : Dans les années 1990, un petit garçon vit au Burundi avec son père, un entrepreneur français, sa mère rwandaise et sa petite sœur. Il passe son temps à faire les quatre cents coups avec ses copains de classe jusqu’à ce que la guerre civile éclate mettant une fin à l’innocence de son enfance.

Mon avis : (vu le 27 août 2020)
Petit Pays est l’adaptation du roman écrit par Gaël Faye et paru en août 2016.

En 1992, à Bujumbura, capitale d’alors du Burundi, Gabriel vit à 10 ans une enfance heureuse avec sa petite sœur Ana, son père français et sa mère rwandaise. Avec les copains, ils font les 400 coups… Ils volent des mangues dans les jardins pour les vendre à la sauvette, la carcasse d’une vieille voiture abandonnée, leur sert de refuge…
Mais bientôt c’est la guerre et le génocide et Gaby va devoir quitter son insouciance.
C’est à travers le regard d’enfant de Gaby, que le lecteur assiste en parallèle à l’embrasement de la situation politique et sociale du pays et au déchirement de sa famille.
L’ambiance est pesante, aussi bien dans le pays et les tensions ethniques que dans la famille.
Eric Barbier a adapté avec fidélité le roman à succès de Gaël Faye, il a donné une grande place au huis clos familial. Le film a été tourné au Rwanda et l’on ressent parfaitement la chaleur et les couleurs de l’Afrique.

J’ai bien aimé ce film qui m’a vraiment donné envie de relire le livre !

Bande-Annonce :

Livre dont le film a été adapté : 

Petit pays


Petit Pays – Gaël Faye

Film : Police – Anne Fontaine

Date de sortie : 2 septembre 2020

Réalisé par : Anne Fontaine

d’après le livre Police d’Hugo Boris

Acteurs : Omar Sy, Virginie Efira, Grégory Gadebois, Payman Maadi

Durée : 1h39

Synopsis : Virginie, Erik et Aristide, trois flics parisiens, se voient obligés d’accepter une mission inhabituelle : reconduire un étranger à la frontière. Sur le chemin de l’aéroport, Virginie comprend que leur prisonnier risque la mort s’il rentre dans son pays. Face à cet insoutenable cas de conscience, elle cherche à convaincre ses collègues de le laisser s’échapper.

Mon avis : (vu en avant-première le 14 août 2020)
Police est l’adaptation du roman écrit par Hugo Boris et paru en août 2016.
Après sa demande d’asile refusée, un migrant doit être conduit du centre de rétention à l’aéroport de Roissy, pour y prendre un avion vers son pays d’origine, le Tadjikistan. Cette mission a été confiée à trois policiers, Virginie, Aristide, Erik. Ce n’est pas un travail habituel pour eux trois.
Le film commence avec une présentation des protagonistes très originale : à travers plusieurs mêmes scènes vécues de points de vue différents par chacun des trois flics,
le spectateur découvre la vie, les soucis, les états d’âme, les traumatismes de Virginie, Aristide et Erik.
Puis commence le huis clos dans la voiture de police entre les trois policiers et le réfugié. Ce dernier est un homme calme, muet, sans réaction qui pleure en silence. Virginie va ouvrir le dossier du Tadjike et apprendre que l’expulsion de ce dernier vers son pays le condamne à mort. Que faire ? Obéir et faire docilement le travail ? Lui laisser une chance de s’échapper ?
Un film coup de poing qui évoque non seulement le sort des migrants mais aussi le quotidien des policiers, et qui interroge le spectateur dans le même cas de conscience.
L’adaptation est très réussite grâce à l’atmosphère de ce huis clos de plus en plus sombre et pesant et au jeu des acteurs où tout est dans les regards, les non-dits.

Bande-Annonce :

Livre dont le film a été adapté : 
9782367629384-001-T Police – Hugo Boris