Un coin d’humanité – Kek

715InQfRYVL First – mars 2021 – 192 pages

Quatrième de couverture :
On s’est tous paumé à un moment de notre vie, mais, pour certains, ce moment dure un peu trop longtemps. Pour ceux-là, 70 000 bénévoles aux Restos du Cœur sont présents toute l’année, pour la chaleur d’un repas, d’un échange ou d’une main tendue, à une époque où le social est un réseau distancié.
Dans cet album, commencé pendant le temps suspendu du confinement du printemps 2020,
Kek partage son expérience de bénévole, croquant au fil de ses chroniques des portraits attachants et bouleversants, remplis d’humour, de tendresse, et de bien plus qu’un coin d’humanité.

Auteur : Né à Dunkerque en 1979, Kek réalise des sites web et des jeux vidéo en tant que développeur informatique free-lance. C’est lors d’un stage de webmaster au magazine Psikopat, puis en réalisant des jeux pour différents journaux (Fluide Glacial, Spirou, Charlie Hebdo…), qu’il entre par la petite porte dans le monde de la BD. Il y apprend quelques astuces pour savoir dessiner, et lance sur son blog sa première histoire dessinée : « Virginie ». L’album sortira peu après grâce à Lewis Trondheim, qui lui donnera le meilleur des conseils : pas besoin de savoir bien dessiner pour raconter de belles histoires.

Mon avis : (lu en août 2022)
A travers cette bande dessinée, Kek raconte son expérience de bénévole au sein de l’Association des Restos du Cœurs. Il est devenu un peu par hasard bénévole aux Restos du Cœur. Un de ses collègues de travail, déjà engagé comme bénévole, lui demande de venir les aider, le soir même, pour une distribution de repas dans le quartier des Invalides. Disponible, Kek accepte et se retrouve à installer les stands puis à distribuer yaourts et bananes aux bénéficiaires… La soirée est intense, il fait connaissance avec les autres bénévoles et c’est une évidence pour Kek de revenir la semaine suivante pour intégrer l’équipe des bénévoles et participer régulièrement aux distributions de repas. Il nous raconte la distribution des repas avec les différents postes : café, soupe… les rencontres et les échanges avec les bénéficiaires, souvent des habitués. Il nous présente la variété et l’immense travail fait par l’Association : les maraudes, les collectes, la cuisine où sont recrutés, en contrat d’insertion, des personnes en situation d’urgence ainsi que toutes les aides proposés aux bénéficiaires pour lutter contre la précarité. 
De nombreux sourires, beaucoup d’humanité, de générosité, d’empathie et d’humour se dégagent de ce témoignage très fort.
Et
pour finir, la totalité des droits d’auteur et de la marge de l’éditeur qui proviennent de la vente de cet album est reversée à l’association des Restos du Cœur.

Extrait : (les aquarelles sont de Marielle Durand et la dernière planche de l’extrait d’Arthur de Pins) 71cNfNWxtbL71CYiNqxBxL71CzYTQhF9L71Zwg0SU9QL