Idiss – Richard Malka, Robert Badinter, Bernard Fred

A1ASSrhQ-pL Rue de Sèvres – mars 2021 – 128 pages

Quatrième de couverture :
« J’ai écrit ce livre en hommage à ma grand-mère maternelle, Idiss. Il ne prétend être ni une biographie, ni une étude de la condition des immigrés juifs de l’Empire russe venus à Paris avant 1914. Il est simplement le récit d’une destinée singulière à laquelle j’ai souvent rêvé. Puisse-t-il être aussi, au-delà du temps écoulé, un témoignage d’amour de son petit-fils. » Robert Badinter. Richard Malka et Fred Bernard s’emparent de ce récit poignant et intime pour en livrer une interprétation lumineuse tout en pudeur et à l’émotion intacte.

Auteurs : Richard Malka, né le 6 juin 1968 à Paris, est avocat au barreau de Paris, scénariste de bandes dessinées (L’Ordre de CicéronLa face kärchée de Sarkozy), et romancier français (Tyrannie et  Éloge de l’irrévérence) Il est spécialiste des questions de liberté d’expression et de laïcité, et connu pour être l’avocat du journal satirique Charlie Hebdo depuis sa création en 1992.
Né à Paris en 1928, Robert Badinter fut avocat au barreau de Paris et professeur de droit. Nommé ministre de la Justice en juin 1981 par François Mitterrand, il fit voter l’abolition de la peine de mort en France et prit de nombreuses mesures en faveur des libertés individuelles, des droits des victimes et de l’amélioration de la condition des détenus. Robert Badinter a présidé le Conseil constitutionnel de 1986 à 1995 et fut sénateur des Hauts-de-Seine de 1995 à 2011. Il est l’auteur de nombreux ouvrages juridiques et littéraires.
Fred Bernard est né en 1969, il illustre de nombreux albums réalisés en tandem avec François Roca, des romans jeunesse et sait être un auteur complet en BD adulte quand il écrit et dessine la série Jeanne Picquigny ou Les Chroniques de la vigne et les Chroniques de la fruitière et plus récemment, Carnet d’un voyageur immobile.

Mon avis : (lu en novembre 2021)
Cette bande dessinée est l’adaptation du livre de Robert Badinter Idiss (2018), hommage à sa grand-mère maternelle.

Idiss est née en 1863, quelque part entre la Roumanie et l’Ukraine, dans un village juif de Bessarabie. Son mari est un soldat du tsar toujours au front. Elle doit travailler dur pour subvenir aux besoins de ses enfants et de ses beaux-parents. Bientôt c’est le retour du mari et la naissance du troisième enfant : la petite Chifra et un peu de joie dans le foyer. Mais les premiers pogroms contre la communauté juive et la passion du jeu de l’ancien soldat poussent la famille à émigrer en direction de la France.
La famille s’installe à Paris et développe un commerce de confection dans le Marais. Devenue adulte, Chifra se marie avec Simon Badinter, originaire lui aussi de Bessarabie et de cette union naîtront Claude et Robert. Le bonheur est enfin là, malheureusement pour une courte durée car l’antisémitisme gagne la France puis ce sera l’arrivée de la dictature nazie, la Seconde Guerre mondiale, l’Occupation, les lois antijuives et le génocide programmé…
A travers l’histoire de sa grand-mère, Robert Badinter raconte le parcours d’une femme simple originaire d’Europe de l’Est qui a fuit l’empire tsariste pour découvrir une république laïque qui sera, elle aussi, bouleversée par la xénophobie et l’antisémitisme.

Extrait :

91zVaUaTODL91k-TFuOHYL91v+Pm0-6PLA1rpGrENBXL91avOGidR5L

Petit Bac 2021
(8) Prénom

C’est lundi, que lisez-vous ? [173]

cestlundi


C’est le jour du rendez-vous initié par Mallou proposé maintenant par Millina

Qu’est-ce que j’ai mis en ligne ces dernières semaines ?

91p5yfyBx0L 71HCtNx4tzL 71oEbGXsbLL

Pico Bogue – tome 13 – Sur le chemin – Alexis Dormal et Dominique Roques
Mon 1er Atlas Monde
La brodeuse de Winchester – Tracy Chevalier

Qu’est-ce que je lis en ce moment ?

Au fin fond de la Sibérie – Antti Tuomainen

Que lirai-je les semaines prochaines ?

Du bruit dans le ciel – David Prudhomme (BD)
Le jeune acteur, tome 1 – Riad Sattouf (BD)
Mon rond-point dans ta gueule, portraits de gilets jaunes – Sandrine Kerion (BD)
L’adoption, cycle 2 – tome 1 : Wajdi – Zidrou et Monin (BD)


Bonnes lectures et bonne semaine !

La brodeuse de Winchester – Tracy Chevalier

Lu en partenariat avec Folio

71oEbGXsbLL 81sbitgjveL 41ZBJHoE3CL

Folio – novembre 2021 – 400 pages

La Table Ronde – juin 2020 – 352 pages

Libra Diffusio – janvier 2021 – 441 pages (Grands Caractères)

Quatrième de couverture :
« Jane Austen était morte à l’âge de quarante et un ans sans mari ni enfants, seulement une sœur dévouée. Violet n’avait même pas cela, et elle n’avait certes pas plusieurs romans à son actif. Il ne lui restait que trois ans pour rattraper Miss Austen en termes de créativité. »Winchester, 1932. Violet Speedwell, trente-huit ans, fait partie de ces millions de femmes restées célibataires depuis la pénurie d’hommes d’après-guerre. Pour échapper à une mère acariâtre, elle décide de prendre son envol. Mais son célibat lui attire plus de mépris que d’amitié. C’est au sein du cercle des brodeuses de la cathédrale qu’elle trouvera le soutien qui lui manque pour affronter les préjugés de son époque. Grâce à Arthur, le sonneur de cloches, elle découvre aussi un tout autre cercle, masculin cette fois. Au même moment, la radio annonce l’arrivée d’un certain Hitler à la tête de l’Allemagne.

Auteur :  Tracy Chevalier est américaine et vit à Londres depuis 1984 avec son mari et son fils. Spécialiste des romans historiques et des portraits de femmes, elle est l’auteur du Récital des anges (2002), de La Dame à la Licorne (2003), de La Vierge en bleu (2004), de L’Innocence (2007), de Prodigieuses créatures (2010), La dernière fugitive (2013) et de La Jeune Fille à la perle (2000) adapté au cinéma par Peter Webber en 2002, et interprété par Scarlett Johansson.

Mon avis : (lu en novembre 2021)
Je n’avais pas eu l’occasion de lire ce livre de Tracy Chevalier lors de sa sortie, j’ai donc accepté avec grand plaisir de le découvrir lors de sa sortie en format poche. 
Cette histoire se passe en 1932, en Angleterre, à Winchester. Violet a 38 ans, elle est dactylo. Après la guerre et la mort de son fiancé, Violet est restée célibataire, elle fait partie des « femmes excédentaires » vouée à rester vieille fille… Pour fuir une mère autoritaire, Violet a décidé de prendre son indépendance et de quitter Southampton pour Winchester. Elle veut prendre en main sa vie pour se sentir libre.
En allant à la cathédrale de Winchester, elle pousse la porte et va alors découvrir le « Cercle des brodeuses » et ses bénévoles qui œuvrent pour la cathédrale en réalisant  de superbes coussins et tapis pour les sièges, bancs et agenouilloirs. Violet va entrer dans le Cercle et apprendre les secrets de la broderie. Elle va également rencontrer les membres d’un autre cercle de la cathédrale, celui des sonneurs de cloches.
Un roman que j’ai dévoré d’une traite, plein d’émotion, d’humanité et d’information sur la condition des femmes à cette époque.
J’ai découvert les secrets des brodeuses et des sonneurs de cloches.
Merci les éditions Folio pour cette lecture passionnante et émouvante.

Extrait : (début du livre)
« CHUT ! »
Violet Speedwell plissa le front. On n’avait pas à lui faire chut ; elle n’avait rien dit.
L’auteur du « chut ! », une femme autoritaire arborant un casque de cheveux gris, était plantée sous la voûte qui conduisait au chœur, partie de la cathédrale de Winchester que préférait Violet. Le chœur se trouvait au milieu du bâtiment, la nef se déployant dans un sens, le sanctuaire et l’arrière-chœur dans l’autre, les bras courts des transepts nord et sud s’étirant de chaque côté pour compléter la croix formée par l’ensemble de la structure. Les autres parties de la cathédrale présentaient des inconvénients : la nef était immense, les bas-côtés balayés de courants d’air, les transepts sombres, les chapelles trop majestueuses, l’arrière-chœur isolé. Mais le chœur avait un plafond plus bas et des stalles en bois sculpté qui donnaient au lieu une dimension plus humaine. Il était luxueux sans être trop grandiose.
Violet jeta un coup d’œil par-dessus l’épaule de la femme. Elle avait seulement voulu entrer un instant pour regarder. Les stalles du chœur et les sièges de l’avant-chœur adjacent semblaient occupés en majorité par des femmes, étonnamment nombreuses pour un jeudi après-midi. Il devait y avoir un office spécial. Nous étions le 19 mai 1932, la Saint-Dunstan. Saint patron des orfèvres, Dunstan était connu pour avoir repoussé le diable avec une paire de pincettes, mais il y avait peu de chance qu’une cérémonie en son honneur attire autant de paroissiennes.
Elle étudia les fidèles qu’elle apercevait. Les femmes étudiaient toujours les autres femmes, et d’un œil bien plus critique que ne le faisaient les hommes. Les hommes ne remarquaient pas les bas filés, le rouge à lèvres sur les dents, la coupe de cheveux démodée, la jupe tendue de manière peu flatteuse sur les hanches, les boucles d’oreilles en strass un peu clinquantes. Violet remarquait chaque défaut, et connaissait chaque défaut que les autres repéraient chez elle. Elle pouvait en fournir la liste elle-même : des cheveux trop plats d’une couleur indéfinissable ; des épaules tombantes comme à l’époque victorienne ; des yeux si enfoncés qu’on en distinguait à peine le bleu ; un nez qui avait tendance à rougir quand elle avait trop chaud ou bu ne serait-ce qu’une goutte de sherry. Elle n’avait besoin de personne, homme ou femme, pour lui signaler ses points faibles.

Petit Bac 2021
(9) Objet

Déjà lu du même auteur : 

prodigieuses_cr_atures  Prodigieuses créatures la_jeune_fille___la_perle La jeune fille à la perle

la_vierge_bleu La Vierge en bleu la derniere fugitive_folio La dernière fugitive

110718549 À l’orée du verger

Mon 1er Atlas Monde

255046921_10158718396005678_8260665160735521255_n
Masse Critique Babelio

71HCtNx4tzL Quelle Histoire Éditions – octobre 2021 – 234 pages

Quatrième de couverture :
Tu connais sûrement de nombreux pays à travers le monde… Mais sais-tu qu’il en existe 197, qui sont tous plus étonnants les uns que les autres ? Viens, nous t’emmenons en balade aux quatre coins du globe ! De l’Inde au Brésil, en passant par le Togo, l’Espagne et l’Australie, nous allons découvrir des villes et des villages chargés d’histoires, des plats nationaux savoureux, des traditions surprenantes et des personnages emblématiques !

Auteurs : Margot Boutges, Noémie Arnaud, Marine Breuil-Salles et Bruno Wennagel pour les illustrations.

Mon avis : (lu en novembre 2021)
J’ai toujours beaucoup aimé les Atlas et les cartes géographiques ou topographiques. J’ai donc eu la curiosité de découvrir ce « Mon 1er Atlas Monde » que j’aurais adoré avoir lorsque j’étais une petite fille…

Un 1er atlas, très complet et joliment illustré, recensant les 197 pays reconnus par l’ONU. Mieux qu’un simple planisphère, il consacre au moins un page par pays. Les pays sont regroupés par continent.
Pour chaque pays, une carte avec la capitale et les villes principales ainsi que le dessin de monuments, dans l’angle nord-est de la page, un plan de situation du pays sur son continent et dans un cartouche, le drapeau, la population, la superficie et le nom de la capitale du pays. Il y a également des bulles avec des informations supplémentaires spécifiques au pays : de
s dates, des personnages célèbres, des anecdotes locales, des traditions culturels, culinaires…
Un Atlas très agréable à feuilleter pour faire un tour du monde immobile et découvrir toute la richesse de notre planète. Même s’il est destiné aux enfants à partir de 7 ans, cet atlas est également très intéressant pour les adultes… J’ai ainsi découvert en Afrique, que le Swaziland était devenu l’Eswatini (depuis 2018).
Je regrette qu’il n’y ait pas d’échelle graphique pour chaque carte, je trouve cela plus parlant que d’être obligé d’aller regarder la superficie du pays… (voir exemple : Pays-Bas et Allemagne)
D’autre part, je n’ai pas compris la logique de la mise en page, en particulier lorsque sur une même double page, l’Espagne est à gauche et le Portugal à droite (alors que géographiquement, le Portugal est à l’ouest de l’Espagne). C’est la même chose pour le Royaume-Unie et l’Irlande ainsi que pour l’Azerbaïdjan et l’Arménie…
Sinon, j’ai détecté une grossière erreur de drapeau… page 108.
Merci à Quelle Histoire Éditions
et à Babelio pour cette Atlas complet.

Extrait :

20211203_162046

20211203_162337

Bientôt Challenge Voisins Voisines 2022 (inscription)

Le mois de décembre est déjà bien entamé, le Challenge Voisins Voisines 2021 est sur sa fin…

voisinsvoisines2021_1

 Il est temps d’annoncer le Challenge Voisins Voisines 2022 pour l’année prochaine !

Le but : Lire des romans européens (hors France), de découvrir la littérature contemporaine de nos « voisins et voisines ».

Voici une liste des pays d’Europe (cf. Wikipedia) moins la France :

Albanie, Allemagne, Andorre, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Kazakhstan, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine, Malte, Moldavie, Monaco, Monténégro, Norvège, Pays-Bas,Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Saint-Marin, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Turquie, Ukraine et Vatican.

Je rappelle les règles pour ce challenge créé par Kathel (Lettres Exprès) et poursuivi par Anne (Des mots et des notes) :

– Nous lisons bien des romans, jeunesse ou adultes ou polars… et rien que des romans.

– Nous considérons que la littérature contemporaine implique des livres publiés à partir de 1960. L’auteur peut être décédé ou non.

– Seuls les traductions participent au challenge, le but étant de mettre ces romans européens à la portée de tous, tout le monde ne peut pas lire en V.O. et il existe d’autres challenges qui permettent de lire en V.O.

Un billet récapitulatif 2022, sur lequel vous pourrez déposer les liens vers vos billets, sera mis en ligne dès le 1er janvier,

mais vous pouvez déjà vous inscrire ici, dans les commentaires !

Participants pour 2022 :

 Aproposdelivreslesvapeursdelest, Manika, Passage à l’Est!, Passion Culture ,  ,

et… le logo mis à jour

voisinsvoisines2021_new50

Pico Bogue – tome 13 – Sur le chemin – Alexis Dormal et Dominique Roques

91p5yfyBx0L Dargaud – septembre 2021 – 48 pages

Présentation :
Pico et ses copains vont devoir réfléchir à la question de la violence. Comment l’éviter, lui faire face, et finir par en rire… Le treizième album de notre petit héros, toujours aussi drôle, tendre et malin !

Auteurs : Alexis Dormal est né en 1977 à Bruxelles. Après des études de réalisation cinématographique, il s’oriente vers le dessin et l’écriture. Dominique Roques, sa mère scénariste, et lui-même créent les personnages Pico Bogue et d’Ana Ana.
Dominique Roques est née en 1948 à Casablanca. Quelques années plus tard, en Belgique, elle a deux fils qui partagent son goût pour la bande dessinée humoristique. L’aîné de ses fils, Alexis Dormal, dessine depuis toujours des personnages pleins de vie. Si pleins de vie qu’il est vite devenu insupportable à Dominique de les abandonner à peine nés. Elle décide donc de leur faire des « transfusions » d’histoires, trouvant les donneurs… en elle et tout autour d’elle. Ainsi tchatchent, galopent et dévorent Pico, Ana Ana et les autres.

Mon avis : (lu en octobre 2021)
J’ai toujours beaucoup de plaisir à
retrouver Pico Bogue, ses copains et sa sœur Ana Ana.  La thématique principale de cet album, c’est la violence. C’est Barnabé qui veut faire un exposé sur la violence, voilà pour la bande de copains l’occasion de réfléchir à la question : quelles sont les différentes violences, comment y faire face, comment l’éviter… Grâce aux mots, à l’humour Pico Bogue nous invite à maitriser nos pulsions violentes…
Les dialogues sont toujours aussi savoureux et l’humour rafraîchissant.
Le dessin aquarelle est très expressif et plein de poésie.
Je suis une inconditionnelle !

Extrait :

pico3pico4pico5

pico6pico7pico8 pico9 pico10

Petit Bac 2021
(9) Voyage

Déjà lu des même auteurs :

picobogue  Pico Bogue tome 1 : La vie et moi

pico_bogue_T2  Pico Bogue tome 2 : Situations critiques

pico_bogue_T3 Pico Bogue tome 3 : Question d’équilibre

5468  Pico Bogue, Tome 4 : Pico love

9782205068153_150 Pico Bogue, Tome 5 : Légère contrariété

92114288 Pico Bogue, Tome 6 : Restons calme

100514223 Pico Bogue – tome 7 – Cadence infernale

113716430 Pico Bogue – tome 9 – Carnet de bord

91ZOJyIEOcL Pico Bogue, Tome 10 : L’amour de l’art

91F8+-gZMYL Pico Bogue, tome 11 : L’heure est grave