Mon 1er Atlas Monde

255046921_10158718396005678_8260665160735521255_n
Masse Critique Babelio

71HCtNx4tzL Quelle Histoire Éditions – octobre 2021 – 234 pages

Quatrième de couverture :
Tu connais sûrement de nombreux pays à travers le monde… Mais sais-tu qu’il en existe 197, qui sont tous plus étonnants les uns que les autres ? Viens, nous t’emmenons en balade aux quatre coins du globe ! De l’Inde au Brésil, en passant par le Togo, l’Espagne et l’Australie, nous allons découvrir des villes et des villages chargés d’histoires, des plats nationaux savoureux, des traditions surprenantes et des personnages emblématiques !

Auteurs : Margot Boutges, Noémie Arnaud, Marine Breuil-Salles et Bruno Wennagel pour les illustrations.

Mon avis : (lu en novembre 2021)
J’ai toujours beaucoup aimé les Atlas et les cartes géographiques ou topographiques. J’ai donc eu la curiosité de découvrir ce « Mon 1er Atlas Monde » que j’aurais adoré avoir lorsque j’étais une petite fille…

Un 1er atlas, très complet et joliment illustré, recensant les 197 pays reconnus par l’ONU. Mieux qu’un simple planisphère, il consacre au moins un page par pays. Les pays sont regroupés par continent.
Pour chaque pays, une carte avec la capitale et les villes principales ainsi que le dessin de monuments, dans l’angle nord-est de la page, un plan de situation du pays sur son continent et dans un cartouche, le drapeau, la population, la superficie et le nom de la capitale du pays. Il y a également des bulles avec des informations supplémentaires spécifiques au pays : de
s dates, des personnages célèbres, des anecdotes locales, des traditions culturels, culinaires…
Un Atlas très agréable à feuilleter pour faire un tour du monde immobile et découvrir toute la richesse de notre planète. Même s’il est destiné aux enfants à partir de 7 ans, cet atlas est également très intéressant pour les adultes… J’ai ainsi découvert en Afrique, que le Swaziland était devenu l’Eswatini (depuis 2018).
Je regrette qu’il n’y ait pas d’échelle graphique pour chaque carte, je trouve cela plus parlant que d’être obligé d’aller regarder la superficie du pays… (voir exemple : Pays-Bas et Allemagne)
D’autre part, je n’ai pas compris la logique de la mise en page, en particulier lorsque sur une même double page, l’Espagne est à gauche et le Portugal à droite (alors que géographiquement, le Portugal est à l’ouest de l’Espagne). C’est la même chose pour le Royaume-Unie et l’Irlande ainsi que pour l’Azerbaïdjan et l’Arménie…
Sinon, j’ai détecté une grossière erreur de drapeau… page 108.
Merci à Quelle Histoire Éditions
et à Babelio pour cette Atlas complet.

Extrait :

20211203_162046

20211203_162337

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s