Ne m’oublie pas – Alix Garin

71fPrD41-4L

Lombard – janvier 2021 – 224 pages

Quatrième de couverture :
La grand-mère de Clémence souffre de la maladie d’Alzheimer. Face à son désespoir, elle prend la décision de l’enlever de la maison de retraite et de prendre la route en quête de l’hypothétique maison d’enfance de sa mamie. Une fuite, une quête, un égarement, l’occasion de se retrouver ? À moins que ce ne soit plutôt des adieux…

Auteure : Alix Garin est née en 1997 en Belgique. Sa vocation pour la bande-dessinée se révèle très jeune, et c’est sans hésitation qu’après son bac elle entame des études de BD à l’école supérieure de Arts Saint Luc à Liège. En 2017, elle est la lauréate du prix Jeunes Talents du festival Quai des Bulles, à Saint Malo. En 2018, fraîchement diplômée, elle déménage à Bruxelles, est embauchée par l’agence Cartoonbase et entame en parallèle l’écriture de Ne M’oublie pas, un récit très personnel. Elle vit et travaille actuellement à Bruxelles. 

Mon avis : (lu en octobre 2021)
Une BD pleine de sensibilité et de sincérité
Marie-Louise, la grand-mère de Clémence, est atteinte d’Alzheimer, elle a été placée en maison de retraite. Mais régulièrement, Marie-Louise fugue… La seule solution proposée par les médecins, c’est de « droguer » la vieille dame pour son bien et pour la protéger.
Clémence refuse d’abandonner sa grand-mère et sur un coup de tête décide de la kidnapper pour prendre la route vers la maison d’enfance de Marie-Louise puisque les souvenirs qui lui restent sont ceux de quand elle était une petite fille…
Dès le début de la BD, le lecteur comprend que l’escapade aura une conclusion différente de ce que Clémence souhaitait. En effet, nous sommes témoins de son interrogatoire au poste de police. L’idée d’enlever sa grand-mère était puérile, mais ce voyage aura été riche en émotions, en rires, en larmes, en péripéties et surtout en souvenirs… Un voyage inoubliable qui permettra à Clémence d’en apprendre beaucoup sur sa grand-mère, sur sa mère et également sur elle-même. 
Un album touchant et plein de poésie sur le sujet difficile du grand âge et sur les relations inter-générationnelles avec un dessin tout en douceur et des couleurs pastels. Une très belle découverte !

Extrait : (début de la BD)

816PbE1U9YL 51FxmQhR1zL81BnF0v8enL51azmTWFOOL611DV1ybBCL

Petit Bac 2021
(9) Voyage