Réfugiés climatiques & castagnettes, tome 1 – David Ratte

817tabYfRoL Bamboo – juin 2021 – 56 pages

Quatrième de couverture :
« Quiconque disposant d’un logement suffisamment grand devra héberger un ou plusieurs réfugiés climatiques sous peine de poursuites. » Le réchauffement climatique s’est accentué au point que Portugais, Espagnols et Italiens doivent fuir vers le Nord. Pour faire face à cette crise migratoire sans précédent, les gouvernements décrètent la réquisition des surfaces habitables disponibles afin d’accueillir les réfugiés. Louis, jeune Parisien de bonne famille souffrant de TOC et vivant seul, voit sa vie basculer le jour où il doit accueillir Maria Del Pilar, une octogénaire espagnole. Louis vit cette occupation de son espace vital de manière douloureuse et angoissante. La joie de vivre de sa colocataire et la découverte d’une autre culture vont-elles faire de lui un homme nouveau ?

Auteur : David Ratte voit le jour en 1970, à Besançon. En 2004, il rencontre Arleston et réalise plusieurs récits courts pour Lanfeust Mag. En 2006, il crée la série Toxic Planet et reçoit le Prix du meilleur album humour de l’année au festival de Chambéry. L’année suivante, il quitte définitivement son emploi dans la métallurgie pour ne plus se consacrer qu’à la BD. Il crée alors la série Le Voyage des Pères, qui est saluée par la critique et reçoit le Prix international de la BD chrétienne au festival d’Angoulême 2008, ainsi que le prix du Jubilé en 2011. Suivent la série Majipoor, sur un scénario d’Olivier Jouvray, puis une suite de la série Voyage des Pères, intitulée L’Exode selon Yona. Entre 2014 et 2019, il ajoute un nouveau cycle au Voyage des pères, illustre Les Aventures extraordinaires du Père Limpinpin, un livre pour enfants, sur un texte de Stéphanie Dunand-Pallaz et crée la série Mamada. Il fait son entrée au catalogue Grand Angle en 2020 avec l’album Ma fille, mon enfant, suivent les albums Le canonnier de la tour Eiffel et Réfugiés climatiques & castagnettes sortis en 2021.

Mon avis : (lu en octobre 2021)
Dans cette BD prévue en 2 tomes, l’auteur imagine que suite au réchauffement climatique les habitants du sud de l’Europe (Espagne, Portugal et Italie) doivent migrer au nord et certains être accueillis en France. Le gouvernement impose donc à chaque habitant l’hébergement d’un réfugié climatique. Ainsi, Louis Clémant-Barbier doit accueillir une vieille dame, Maria Del Pilar Gomez y Gomez, qui ne parle qu’Espagnol ! Louis est un jeune homme introverti et avec des tocs. La cohabitation avec la nouvelle arrivée est un chamboulement complet. D’autres membres de la famille de Maria sont également dans l’immeuble, hébergés par des voisins avec lesquels Louis n’avait jusqu’alors jamais communiqué… Ce dernier va devoir se faire violence pour les rencontrer afin de se faire traduire ce que lui dit Maria. Le lecteur suit le nouveau quotidien de cet immeuble et de ses réfugiés. Le 1er tome de cette BD se finit par un retournement de situation, que je n’avais pas vu venir… donnant très envie de découvrir la suite dans le tome 2 ! Une BD distrayante sur un sujet d’actualité… 

Extrait :

81qe4EmoJ3L91QuxASrP9L91TRbp40dNL91RdJh3tzXL91etv++yf6L

81PHHIl9fIL

Petit Bac 2021
(9) Météo

Déjà lu du même auteur :

Toxic_planet_1 Toxic Planet, Tome 1 : Milieu naturel

35157610_p  Toxic Planet Tome 2 : Espèce menacée

toxic_planet_3 Toxic planet tome 3 : Retour de flammes