La Chenue – Jean-Blaise Djian, Sébastien Corbet, Didier Convard

La.Chenue Vents d’Ouest – février 2013 – 120 pages

Quatrième de couverture  :
Jamais ne meurt le passé…
Il demeure, tapi comme un loup, dans les replis de nos hontes, dans les ténèbres de notre culpabilité.
Puis il crève à la surface d’un été.
Qui pourrait se douter en la voyant que la Chenue n’a pas perdu la tête, mais que malgré son vieil âge, un désir puissant de vengeance l’anime ? Son arrière-petite-fille, Caroline, voudrait profiter des plaisirs de son âge dans les bras de Christophe… Comment pourraient-ils savoir que leur insouciance paraît indécente à leurs familles, quand le secret est la vertu la mieux partagée ?
Ne vous fiez pas à la douceur du trait de Sébastien Corbet ! Djian nous emmène au petit théâtre des rancœurs, avec cette histoire au suspense particulièrement bien mené, basée sur un texte de Didier Convard. Un divertissement jouissif et glaçant, autant qu’une réflexion sur la famille, ses liens indéfectibles et son poids parfois trop lourd à porter.

Auteurs : Didier Convard est scénariste et dessinateur de bandes dessinées et auteur de littérature de jeunesse.
Sébastien Corbet, dessinateur bas-normand, est né en 1972. Après une école de publicité, il se dirige vers la musique. Parallèlement, il peint et expose durant une dizaine d’années, avant de revenir à sa passion première, la bande dessinée.
Jean-Blaise Djian, de son vrai nom Jean-Blaise Mitildjian, est un scénariste français de bandes-dessinées.

Mon avis : (lu en juin 2021)
Voilà une BD que j’ai emprunté par hasard à la Bibliothèque, attirée par la couverture bucolique… Finalement, c’est plutôt un suspens autour d’une histoire de vengeance… C’est l’adaptation en BD d’un roman jamais publié écrit dans les années 70 par Didier Convard.
Christophe et Caroline sont deux timides amoureux mais leurs famille se détestent. Ils ne connaissent rien de l’histoire familiale. Des lettres anonymes sont envoyées et des morts suspectes sont découvertes… Dans le village, l’ambiance est lourde, les secrets sont nombreux…
Beaucoup de personnages, dont la Chenue, le Mâcheux, la Verdigante, Romuald, Colette, Maryse, Louis, une intrigue répétitive ou trop complexe et j’ai vite décroché… Je me suis ennuyée.

Extrait :

81LMbQFJkyL81G2SEtDs5L 71IDzbyheIL71lEQ6-0nbL

 

Petit Bac 2021
(5) Adjectif

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s