Comédie française : Voyages dans l’antichambre du pouvoir – Mathieu Sapin

71iAiy8OM+L Dargaud – octobre 2020 – 163 pages

Quatrième de couverture :
Il avait juré qu’on ne l’y reprendrait plus, mais après neuf mois passés à suivre la campagne présidentielle de 2012, deux années occupées à observer les coulisses de l’Elysée et cinq années dans les pattes de Gérard Depardieu, notre reporter bédé préféré depuis Tintin a replongé dans la marmite de la politique.
En mettant en parallèle la trajectoire de Jean Racine qui se rêve courtisan de Louis XIV au XVIIe siècle et la sienne dans sa tentative d’approche du président Emmanuel Macron, Mathieu Sapin interroge les liens entre l’Art et le Pouvoir avec la finesse et l’autodérision qui font sa patte. Un must !

Auteur : Mathieu Sapin est un auteur-dessinateur de bande dessinée. Il a suivi l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, section illustration en 1992. De 1996 à 1998, il illustre 8 mensuels jeunesse « Je Bouquine », et travaille également au musée de la BD d’Angoulême. Il est l’auteur de Supermurgeman. Il sera nominé à Angoulême et pour le prix René Goscinny. En 2000, il contribuera à l’anthologie Comix 2000 et publiera L’Oreille Gauche. Illustrateur pour la jeunesse, il travaille pour Bayard, Nathan, Bréal.
En 2012, il publie Campagne présidentielle, dans laquelle il raconte la campagne de François Hollande à la suite de son investiture aux primaires socialistes. Un an après l’élection, Mathieu Sapin obtient une accréditation à l’Élysée pour dessiner les coulisses du palais présidentiel. De juillet 2013 à juillet 2014, il passe donc régulièrement dans les services de l’Élysée pour l’album Le Château. Ce livre se termine sur quelques pages en épilogue suite aux attentats de janvier 2015.
En 2017, il publie l’album « Gérard, cinq années dans les pattes de Depardieu ».
Il est fait Chevalier des arts et des lettres en 2016.

Mon avis : (lu en mars 2021)
Dans cette BD, l’auteur poursuit ses reportages dessinés dans le milieu politique. Il a voulu faire un parallèle entre sa propre attirance pour les hommes politiques et le rapport qu’entretenait Racine avec Louis XIV.
Je n’ai pas lu la BD que Mathieu Sapin avait fait sur les années Hollande à l’Élysée… Ici il reconnaît qu’il n’hésite pas à accepter les invitations dans les coulisses du pouvoir pour un reportage ou une interview mais en même temps il se demande s’il ne devient pas le complice du pouvoir et qu’il joue leur jeu…
Avis mitigé sur cette BD, j’ai mis du temps à la lire car elle manque de fluidité, j’ai été intéressée par les parties concernant la vie de Racine que je ne connaissais pas, la partie actuelle est plus brouillonne et m’a demandé plus de concentration pour m’y intéresser, les apartés et commentaires sur fond jaune sont plutôt amusantes. Son interrogation sur le jeu de séduction entre artistes et politiques est intéressante mais je suis restée sans véritable réponse…

Extrait : (début de la BD)

9782205081053_p_3 9782205081053_p_49782205081053_p_5  9782205081053_p_69782205081053_p_7 9782205081053_p_8

Petit Bac 2021(2) Voyage

Déjà lu du même auteur :

91CA1O3-dJL Gérard, cinq années dans les pattes de Depardieu