Un thé pour Yumiko – Fumio Obata

91DOkuIN9jL Gallimard jeunesse – mars 2014 – 160 pages

Quatrième de couverture :
Quand elle apprend la mort de son père, Yumiko, jeune graphiste londonienne, doit partir au Japon pour assister à la traditionnelle cérémonie des obsèques. Le voyage au pays de ses origines, jusque dans la ville où elle est née et a grandi, se révèle une succession d’émotions contradictoires et bouleversantes. Qui est-elle devenue loin de chez elle ?

Auteur : Fumio Obata naît à Tokyo en 1975. Il grandit en lisant toutes sortes de mangas et rêve de devenir un jour auteur de bande dessinée. Sa vie prend un tournant décisif en 1991, quand il s’installe en Grande-Bretagne. Il étudie d’abord l’illustration au Glasgow School of Art, puis obtient un master en graphisme et design au Royal College of Art de Londres. Il travaille ensuite pour l’animation et les studios multimédias d’Edimbourg pendant quelques années, avant de se consacrer à la bande dessinée. En 2008, la Maison des auteurs d’Angoulême l’accueille en résidence. Son premier livre, « L’Incroyable Histoire de la sauce soja », est publié directement en français par la maison d’édition québecquoise La Pastèque, en 2011. Avec « Un thé pour Yumiko », Fumio Obata explore de manière très subtile des thèmes universels tels que l’identité, la famille et la perte. Son dessin à l’aquarelle, tout en délicatesse, retranscrit avec grâce et émotion les chemins de l’introspection.

Mon avis : (lu en février 2021)
Voilà une histoire sur le déracinement et l’identité pleine de sensibilité et de justesse. Yumiko est une japonaise de trente ans exilée à Londres depuis quelques années, elle a réussi à créer une entreprise de graphisme. Elle vit avec un compagnon britannique. Cherchant à s’intégrer, elle évite ses compatriotes et retourne très rarement au Japon. Mais le décès soudain de son père va l’obliger à retourner dans son pays natal et retrouver sa famille et les traditions. Le lecteur est spectateur de ce retour au source et de l’introspection de Yumiko.
Le style aquarelle est très beau et apaisant.
Je n’ai pas bien compris les passages où se mêlent des visions, des souvenirs et du théâtre No…
Malgré cela cette lecture est plaisante et dépaysante.

Extrait :

A65770_01 A65770_02A65770_03 A65770_04A65770_05

Petit Bac 2021
(3) Aliment / Boisson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s