Et nos lendemains seront radieux – Hervé Bourhis

71RTHoc4aGL Gallimard Jeunesse – avril 2019 – 80 pages

Quatrième de couverture :
Jeunes conseillers politiques, Sylvain et Camille sont aussi frère et sœur. Un soir, alors que les éléments extérieurs se déchaînent, ils se retrouvent isolés avec la Présidente de la République au fort de Brégançon. Le moment idéal pour une prise d’otage… Les deux idéalistes décident d’imposer au pays entier une politique écologiste ! Peut-on sauver la planète le temps d’un orage ?

Auteur : Hervé Bourhis est l’auteur d’une dizaine de bandes dessinées depuis 2002, comme auteur complet ou scénariste. Il travaille également pour la presse (Spirou, Télérama, Jade,…) des revues numériques (La Revue dessinée, Professeur Cyclope,…) et pour l’audiovisuel. « Yeah yeah yeah yeah » est un court-métrage adapté du Petit livre rock. Il a scénarisé une dizaine d’épisodes de Copy-Cut (Normaal / Canal + Family, et trois épisodes d’OVNI d’après Trondheim & Parme (Blue Spirit / Canal +) Hervé Bourhis a reçu le prix Goscinny en 2002 et le prix Jacques Lob en 2010.

Mon avis : (lu en janvier 2021)
J’ai pris par hasard cette BD à la Bibliothèque.
Tout commence dans l’Aveyron, en 1999, Marion joue à la campagne avec un lucane lorsque ses parents lui demande d’aller voir comment est l’activité des abeilles. Elle constate alors qu’elles sont la plupart mortes…
Une vingtaine d’année plus tard, nous nous retrouvons au Fort de Brégançon, Madame la Présidente de la République aspire à quelques heures de repos après un mini-sommet sur le climat avec la Chancelière allemande. Elle propose à ces deux proches collaborateurs présents, Mademoiselle Linart et à son frère Sylvain, de rester pour la soirée, pour préparer le communiqué pour le lendemain. Le temps est caniculaire et les orages ne sont pas très loin…
Mais ce soir-là, le frère et la sœur, ont un autre plan : une prise d’otage pour obliger la présidente à s’engager dans politique écologique radicale…
Une ambiance sombre pour un huis clos avec des militants déterminés. L’auteur interroge et bouscule le lecteur avec une réflexion sur une écologie politique extrémiste.
Le titre est positif et pourtant, l’histoire est sombre, le dessin naïf est mis en valeur par le choix de couleurs contrastées.

Extrait : (début de la BD)

2671_P1 2671_P3 2671_P4  2671_P5

2671_P62671_P72671_P8  2671_P9

Petit Bac 2021
(1) Météo

Une réflexion sur “Et nos lendemains seront radieux – Hervé Bourhis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s