Un peu de tarte aux épinards : 2. Les épinards sont éternels – Casado et Pelaez

81gwLcGq+0L Casterman – février 2020 – 48 pages

Quatrième de couverture :
Après avoir mis hors d’état de nuire une bande de trafiquants de drogue, Marie-Madeleine Madac-Miremont se voit recrutée par les services de renseignement français pour une opération délicate à Londres. Sans savoir parler un mot d’anglais, la fougueuse Française doit s’infiltrer dans un restaurant géorgien afin de surveiller un gang particulièrement dangereux. Elle sera aidée dans sa mission par un chauffeur de taxi belge azimuté et fan de Death Metal, et rejointe par sa fille Sarah qui devient l’objet d’un odieux chantage… Sur fond de coupe du monde de rugby, ce deuxième tome de la série persiste dans la veine de la comédie contemporaine, menée au rythme de situations cocasses et de jeux de mots désopilants…

Auteurs : Professeur d’anglais sur l’île de la Réunion, Philippe Pelaez, né en 1970, se lance dans l’écriture de scénarios un peu par hasard, et publie sa première bande dessinée en 2015, dans la maison d’édition réunionnaise Des Bulles dans l’Océan.
Javi S. Casado est né en 1979 à Barcelone. Après avoir travaillé en tant que graphiste, illustrateur et directeur artistique, il se consacre aujourd’hui pleinement à la bande dessinée. 

Mon avis : (lu en décembre 2020)
Une nouvelle aventure rocambolesque pour Marie-Madeleine Madac Miremont, cette fois ci, de l’autre côté de la Manche… Elle a été recrutée par les services secrets français pour infiltrer la mafia géorgienne londonienne. Elle a décidé d’accepter la mission car elle est victime d’un maître chanteur à propos des origines de Sarah, sa fille dont elle est la plus proche… Laissant en France, toute sa famille haute en couleur, Marie-Madeleine part comme cuisinière à Londres sans savoir parler un mot d’anglais ! Elle va trouver une aide précieuse auprès de , un chauffeur de taxi belge, très original et fan de Death Metal…
Sur fond de Coupe du Monde de rugby, l’intrigue entraîne le lecteur dans une aventure jubilatoire, pleines de surprises et au rythme est effréné
Le dessin est expressif, le ton est plein d’humour et j’ai passé un aussi bon moment de lecture avec ce second tome de cette série !

Extrait : (début de la BD)

9782203172494_1  9782203172494_29782203172494_3   9782203172494_49782203172494_5

Petit Bac 2021
(1) Couleur