Mon voisin Raymond – Troubs

91ubKcoExfL Futuropolis – mars 2018 – 96 pages

Quatrième de couverture :
« Je vais chez Raymond, mon voisin d’à côté. Il n’y a qu’un bout de bois à traverser, et on arrive dans un petit hameau où n’habitent plus que son frère et lui maintenant. La petite maison où il vit, c’est celle où était son père les dernières années. Un sacré gaillard celui-là, qui ne voulait voir personne. Il y a deux pièces, une petite grange, un jardin et un verger derrière, où Raymond mettait des poules, mais comme avec les maladies nouvelles, il faut les enfermer, il a arrêté les poules. C’est comme ça. C’est assez pour vivre. »

Auteur : Jean-Marc Troubet, dit Troub’s est né en 1969, à Pessac.
Il a fait des études aux beaux-arts de Toulouse, puis d’Angoulême. à l’atelier bande dessinée où il obtient son diplôme en 1994. Depuis, il vit en Dordogne, et, est devenu dessinateur-voyageur. Ses voyages en Chine, en Australie ou à Madagascar ont donné l’objet de plusieurs livres d’illustration ou de bande dessinée.
Dessinateur contemplatif, amoureux de la nature et des animaux, il a également consacré un livre aux vaches.

Mon avis : (lu en février 2020)
Ce roman graphique raconte la relation qui s’est tissé, durant 20 ans, entre un jeune dessinateur et Raymond, son voisin âgé de 85 ans.
Dans un hameau isolé, Raymond vit seul dans une petite maison sans confort.

Au rythme des saisons, Raymond et son jeune voisin aiment passer du temps ensemble et s’entraider. L’auteur assiste son voisin pour les travaux devenus au-dessus de ses forces, comme couper du bois, tailler la vigne… En échange, Raymond lui transmet son savoir sur la terre, les champignons, la vigne, la culture des légumes, la nature et le temps de demain. 
Les grues passent dans le ciel, les mésanges volettent, les forêts changent de couleur au fil des saisons et Raymond passe dans sa voiturette bleue…
Le dessin est lumineux, les couleurs varient avec les saison.
Mon voisin Raymond est un récit simple, sincère, empreint de nostalgie, une ode à la campagne, à la lenteur, simplement à la vie qui passe.

Extrait : (début de la BD)

9782754820639_p_19782754820639_p_29782754820639_p_39782754820639_p_49782754820639_p_5

Petit bac 2020a(3) Prénom