Touchées – Quentin Zuttion

7151CI+HsnL Payot Graphic – septembre 2019 – 206 pages

Quatrième de couverture :
Je ne veux pas être forte. Je ne veux pas être courageuse. Je veux retrouver ma légèreté. Lucie dort avec un couteau. Tamara se bat, se débat, s’anesthésie. Nicole, elle, choisit de s’effacer. Ces trois femmes ont été victimes de violences sexuelles. En réaction, elles s’inscrivent dans un atelier d’escrime thérapeutique. Un programme d’un an pour se libérer et reprendre la maîtrise de sa vie. Attaquer, se protéger, toucher. Sous les masques, la réparation peut s’amorcer.

Auteur : Quentin Zuttion est auteur et dessinateur de bandes dessinées : Sous le lit, Chromatopsie (Editions Lapin), Appelez-moi Nathan, (avec Catherine Castro, Payot Graphic). Dans son travail, il explore les corps, les histoires d’amour contemporaines et les quêtes identitaires.

Mon avis : (lu en février 2020)
« Touchées » est un roman graphique qui raconte le combat de trois femmes, victimes de violences sexuelles, pour se reconstruire à travers leur amitié et l’escrime.
Lucie, Tamara et Nicole participent à un atelier d’escrime thérapeutique pour reprendre le contrôle de leur vie.
Lucie est une jeune maman qui a été agressée par son ex-conjoint, le père de son enfant. Depuis, pour se sentir en sécurité, toutes les nuits, Lucie avec un couteau dans son lit.
Agressée par son frère, pendant son enfance, Tamara joue la provocation, va à la confrontation et fait la fête à l’excès…
Depuis l’agression dont elle a été victime par des garçons de son lycée, Nicole s’est effacée du monde, et vit seule avec son chien.
Comment se remettre de cette épreuve ? Cesser d’avoir peur, cesser de se morfondre ou de s’oublier ?
L’escrime va leurs permettent de relever la tête, extérioriser leurs souffrances, de lâcher prise.  Ensemble, elles vont se reconstruire.
« Touchées » met en lumière les victimes mais également les personnes qui vont leur tendre la main et les accompagner vers la délivrance, le maître d’arme, mais également les psychologues et l’amitié qui va naître de la rencontre entre ses femmes.
Un roman graphique fort et poignant, le récit est sensible, le dessin toute en délicatesse et les mots bien choisis.

Extrait :

12345678

910 11

 Petit bac 2020a
(2) Pluriel