Penss et les plis du monde – Jérémie Moreau

81SjmH7yimL Delcourt – septembre 2019 – 232 pages

Quatrième de couverture :
À l’aube des temps, Penss, piètre chasseur, passe ses journées à contempler la beauté de la nature. Rejeté par son clan, il est contraint à la survie en solitaire et promis à une mort certaine. Mais au printemps, il arrache à la terre son plus grand secret : tout dans le monde se déplie inéluctablement. Une nouvelle vie commence pour Penss et, il en est certain, un nouvel avenir pour l’humanité…

Auteur : Jérémie Moreau est né en 1987 en région parisienne. Il vit à Valence.
Dès l’âge de 8 ans, il participe chaque année au concours de la BD scolaire d’Angoulême et obtient le Prix à 16 ans, en 2005. Il poursuit des études aux Gobelins, dans la conception de films d’animation. Auteur prometteur, il reçoit le Prix Jeunes Talents au Festival d’Angoulême en 2012 et est contacté par Wilfrid Lupano. En parallèle, il travaille dans le cinéma d’animation, comme “character designer” (Moi, moche et méchant 2 et Le Lorax). Pour Max Winson, son premier récit solo, on admire son talent, trait d’union entre l’ingéniosité de Winsor McCay et la virtuosité de Bastien Vivès. Ce récit sera publié en deux albums de 160 pages. Avec La Saga de Grimr, il obtient en 2018 le Fauve d’Or, Prix du Meilleur Album du Festival d’Angoulême.

Mon avis : (lu en février 2020)
J’ai été attirée par cette BD pour le dessin plus que pour le sujet… Une histoire de préhistoire ne me tentait pas plus que cela.
Penss est un mauvais chasseur, c’est un jeune homme contemplatif, qui préfère observer des heures durant la nature autour de lui pour tenter de la comprendre plutôt que courir après un gibier pour le tuer. Son clan a décidé de le rejeter et il est condamné à survivre tout seul… Penss fasciné par la beauté du monde, par les saisons qui le change, il tente de prendre un autre chemin, en quittant le nomadisme et en tentant d’apprivoiser les éléments, en créant, non sans mal un jardin potager…
C’est une aventure à valeurs écologiques…
La mise en page est originale avec un agencement des cadres varié et peu habituel. Le dessin à l’aquarelle des paysages et de la flore est particulièrement soigné et coloré.
Esthétiquement, je trouve magnifique cette BD. 

Extrait : (début de la BD)

penssEtLesPlisDuMonde-1 penssEtLesPlisDuMonde-2 penssEtLesPlisDuMonde-3 penssEtLesPlisDuMonde-4

Petit bac 2020a
(2) Lieu