Les couloirs aériens – Étienne Davodeau, Christophe Hermenier, Joub

41rpva1HpBL Futuropolis – octobre 2019 – 112 pages

Quatrième de couverture :
Cinquante ans. Ça y est. Il a cinquante ans. Il se souvient bien. À vingt ans, enflammés par leur fougue juvénile, Yvan et ses copains regardaient les quinquagénaires comme des mecs finis, presque au bout de la route. C’est maintenant son tour. Il y est. Et en quelques mois il a perdu sa mère, son père, et son boulot. Sa femme, Florence, travaille beaucoup, prend souvent l’avion et vit dans les décalages horaires. Les enfants ont quitté le nid, normal. Alors, forcément, Yvan est un peu paumé. Il s’est réfugié dans le Jura, chez ses amis de toujours Thierry et Sandra. Avec ses fringues, ses bouquins, des babioles. Toute une vie, ou presque, dans quelques cartons… Cinquante ans. Allez, ça n’est peut-être pas le bout de la route, mais c’est un virage un peu casse-gueule.

Auteurs : Étienne Davodeau né en 1965. Il vit en Anjou. En 1985, après des études d’arts plastiques à Rennes, il publie la trilogie Les Amis de Saltiel puis Le Constat. Viennent ensuite Quelques Jours avec un menteur, Le Réflexe de survie, et trois polars : La Gloire d’Albert, Anticyclone et Ceux qui t’aiment.
2001 : il réalise Rural !, véritable reportage, où il confirme son choix d’inscrire le monde réel au cœur de son travail. En 2003, avec David Prudhomme au dessin, il adapte en bande dessinée l’unique et méconnu roman de Georges Brassens, La Tour des miracles. Après avoir publié Chute de vélo, qui obtient le Prix des libraires spécialisés 2005, il revient au reportage-documentaire avec Les Mauvaises Gens, qui reçoit le Grand Prix 2006 de la Critique, le Prix France Info, puis à Angoulême le Prix du Scénario et le Prix du Public. En 2006, il publie, avec Kris, Un homme est mort. Le premier livre de Lulu femme nue a obtenu, en 2009, un Essentiel au Salon International d’Angoulême, le Prix Ouest-France/Quai des bulles, le Prix Bédélys au Québec et le Prix Saint-Michel en Belgique. Le second livre de Lulu a été publié en 2010.
Joub : De son vrai nom Marc Le Grand,est né en 1967 et vit en Bretagne. Il rencontre Étienne Davodeau pendant les années fac, à Rennes. Ils y fondent ensemble un premier studio Psurde où ils partagent leur passion pour le 9e art. Joub a créé sa propre agence de publicité et a publié près de quinze de bandes dessinées, dont trois coécrits avec Étienne Davodeau. Joub fait parti de la direction artistique du festival de la bande dessinée de Saint-Malo « Quai des Bulles ».
Christophe Hermenier : est né en 1965. Il signe ici sa première bande dessinée. Concepteur graphique et photographe, il réside en région parisienne. Ici, il est l’auteur des photos et a participé à l’écriture du scénario. Il est également le coauteur d’un livre de reportage photo paru chez Hoebecke, « le Tour du monde en traction ».

Mon avis : (lu en décembre 2019)
Pour créer cette BD très réaliste, les trois auteurs, amis depuis plus de 30 ans,  se sont largement inspirés de leur vécu et de leur histoire. L’amitié est au cœur de cette BD.
Yvan, photographe, 50 ans, vient de perdre ses parents, il est au chômage, sa femme n’est jamais là car elle fait de nombreux déplacements pour son travail et ses enfants, devenus autonomes, ont quitté la maison. Il est accueilli par des amis qui lui prêtent un chalet dans le Jura, il arrive avec dans ses bagages, de nombreux cartons, ses propres affaires, celles laissées par ses enfants, celles venant de ces parents… 
Yvan ne pense pas être en dépression, mais la solitude le pèse, perdu dans l’immensité de l’hiver jurassien… A cinquante ans, c’est le moment de faire un bilan…
Il a déjà beaucoup de souvenirs derrière soi, mais ce n’est pas encore la fin de la vie ! Il a encore du temps pour aspirer à la sérénité.
L’originalité de cette BD, plusieurs doubles-pages de photos prises par Christophe Hermenier, elles mettent en scène des objets du quotidien : un vieux cendrier, une montre ancienne, un couteau à la lame émoussée… Ce sont des souvenirs de la maison des parents du héros…
Cette BD est émouvante, profonde mais sans oublier de nous faire sourire aussi !

Extrait : (début de la BD)

9782754825535_p_6 9782754825535_p_7

9782754825535_p_89782754825535_p_9

Déjà lu du même auteur :

lulu_femme_nue_tome1  Lulu Femme Nue : 1er livre lulu_femme_nue_tome2 Lulu Femme Nue : 2ème livre
rural Rural ! Chronique d’une collision politique
chute_de_velo Chute de vélo  un_homme_est_mort Un homme est mort
les_mauvaises_gens Les Mauvaises gens Quelques_Jours_Avec_Un_Menteur 
Quelques jours avec un menteur

les_ignorants Les ignorants 93767685 Le chien qui louche 

116346808 Le Réflexe de survie 51kdlYcRPgL La gloire d’Albert

cd4371b931af1875182e99e4c49fb512 Anticyclone 116631554 Ceux qui t’aiment

Petit bac 2020a(2) Pluriel

Une réflexion sur “Les couloirs aériens – Étienne Davodeau, Christophe Hermenier, Joub

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s