A travers – Tom Haugomat

31-utOZYhyL Thierry Magnier – septembre 2018 – 184 pages

Quatrième de couverture :
Mars 1956, Mud Bay, Ketchikan, Alaska. Un enfant vient au monde. Fenêtres, lucarnes, écrans, focales : à travers ces ouvertures, une vie défile, toute une vie. Une vie qui traverse le temps et accomplit sa boucle, pour grandir, s’étonner, partir, connaître, s’émerveiller, souffrir, partir encore, aimer, élever un enfant, transmettre, se séparer, revenir. Une vie qui traverse l’espace, se lie peu à peu à l’infiniment petit et à l’infiniment grand, à l’insecte qui remue sous la loupe, à la galaxie déployée dans la lunette astronomique ; à la maison natale au bord de la baie, et au cosmos métaphysique. Une vie d’homme, à la fois simple et grandiose. Avril 2026, Mud Bay, Ketchikan, Alaska. Un verre se brise.

Auteur : Tom Haugomat s’est vite intéressé au dessin et à son potentiel narratif. Après une année d’études en histoire de l’art et archéologie, Il s’oriente vers une préparation artistique. C’est à l’école des Gobelins en section “Conception et réalisation de films d’animation” qu’il se découvre une passion pour l’image en mouvement.
Il continue la réalisation de films d’animation et entretient sa carrière d’illustrateur, où il officie pèle-mêle dans la presse et l’édition pour enfant.

Mon avis : (lu en juin 2019)
Voilà un livre, un album, une BD très originale et intrigante…
Tout d’abord la couverture, épaisse, cartonnée et découpée en forme de jumelles qui laisse passer un paysage avec un lac et des montagnes.
Tom Haugomat raconte l’histoire de la vie d’un homme durant 70 ans, de sa naissance à sa mort, et toutes les grandes étapes de sa vie sont évoquées.
Sur la page de gauche, le bébé (puis l’enfant, puis l’homme adulte) observe quelque chose. Sur la page de droite, on peut voir ce qu’il regarde, « à travers » les barreaux d’un lit d’enfant, « à travers » une paire de jumelles, « à travers » une fenêtre, « à travers » une loupe, « à travers » un hublot, « à travers » une lunette astronomique, « à travers » le trou d’une serrure, « à travers » un écran…
Il n’y a aucune parole, seulement une date et une indication géographique pour chaque double page. L’auteur fait appel à notre imagination, à tous nos sens et à notre curiosité, pour accompagner le héros de cette histoire, dans ses découvertes, ses explorations, ses rêves… Il y a des références historiques, cinématographiques qui parlent à tous.
Le dessin de Tom Haugomat a un style minimaliste et délicat, avec seulement quatre couleurs et des réserves de blanc, utilisant la technique de la sérigraphie. Un style que j’aime beaucoup.
De l’infiniment petit à l’immensité de l’univers, tout est source d’émerveillement si l’on prend le temps de regarder !

Extrait : 

tom-haugomat-a-travers-2tom-haugomat-a-travers-3

Illustré par Tom Haugomat :

1507-1 Frères d’exil – Kochka

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s