Simone Veil : L’Immortelle – Pascal Bresson et Hervé Duphot

9782501117821_1_75_1 Marabulles – juin 2018 – 184 pages

Quatrième de couverture :
Cet album est un vibrant hommage à Simone Veil, figure féministe populaire et discrète. Le récit s’attache aux temps forts de sa vie, de la loi pour l’IVG défendue à l’assemblée nationale, à son enfance à Nice avant d’être déportée avec sa famille.
Simone Jacob est née en 1927 à Nice. À 17 ans elle est déportée à Auschwitz, avec toute sa famille. Ses sœurs et elle reviendront du camp de concentration. Cette période l’a marquée à jamais. En 1946, elle épouse Antoine Veil. Magistrat, elle devient en 1974, ministre de la Santé de Valéry Giscard d’Estaing, chargée de défendre la loi sur l’IVG. En 1993, elle occupe à nouveau la fonction de ministre des Affaires sociales et de la Santé dans le gouvernement d’Édouard Balladur. Simone Veil a également été députée européenne et membre du Conseil constitutionnel. Elle était présidente d’honneur de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. Cette femme de conviction s’est très peu confiée. Le grand public ne connaissait que sommairement son parcours de déportée. Elle a attendu d’avoir 80 ans pour écrire ses mémoires (Une Vie, Ed. Stock). Elle raconte que c’est une kapo, sans doute une prostituée Polonaise, qui lui a sauvé la vie en lui disant : «Tu es trop belle pour mourir ici…».
Chez nous comme dans tant de familles juives françaises, la mort a frappé tôt et fort

Auteurs : Hervé Duphot est né à Créteil en 1972. Après des études en communication visuelle, il travaille comme graphiste dans la publicité. Aujourd’hui, il partage son temps entre l’enseignement des arts graphiques et la bande dessinée. Il vit à Paris, mais conserve des attaches creusoises.
Pascal Bresson, dessinateur et scénariste, est né à Reims en 1969. Depuis 25 ans, il habite à Saint-Malo. Pascal a appris le métier dès l’âge de 12 ans auprès de deux maîtres du 9e art : Tibet et René Follet. Il a publié plus de 40 bandes dessinées et livres pour la jeunesse et a été récompensé pour son travail par plus de 15 prix, dont le « Grand Prix Public BD Européenne des médias 2015 » pour Plus fort que la haine (Glénat). Sa citation préférée : « Un stylo peut transformer une tragédie en espoir et victoire. » Nelson Mandela

Mon avis : (lu en décembre 2018)
Cette BD est un bel hommage à Simone Veil. Elle retrace des moments importants de la vie de cette grande Dame.
La BD s’ouvre sur le 26 novembre 1974, Simone Veil est Ministre de la Santé, c’est la veille du jour où elle doit présenter à l’Assemblée Nationale la loi sur l’Interruption Volontaire de Grossesse. La tâche ne sera pas facile, d’abord car les députés sont en majorité des hommes, mais il y a également des oppositions religieuses…
En flashback, nous découvrons l’enfance de Simone à Nice, sa déportation et celle de sa famille à Auschwitz, son retour, ses études de magistrate, rencontre avec Antoine Veil… Son combat pour l’Europe, pour la mémoire de la Shoah, son entrée à l’Académie Française sont également évoqués…
La lecture de cette BD est fluide, et l’idée d’utiliser différentes couleurs pour illustrer les différentes périodes de sa vie est originale et très bonne. Le bleu concerne les années de politique, le jaune sa vie joyeuse, son enfance, sa vie privée, le brun pour son passage dans les camps.
Une bonne entrée en matière pour découvrir Simone Veil, la vie d’une femme d’exception, altruiste, dont le courage et la détermination étaient exceptionnels.
Simone Veil est Immortelle à plusieurs titres, d’abord comme Académicienne Française, mais également dans nos mémoires et enfin en entrant le 3 juillet dernier en compagnie de son mari, Antoine Veil, au Panthéon.
Il faut absolument que je prenne le temps de lire son autobiographie « Une Vie ».

Extrait : (début de la BD)

9782501117821_p_5 9782501117821_p_6 9782501117821_p_7 9782501117821_p_89782501117821_p_9

petit bac 2019(1) Prénom

Publicités

2 réflexions sur “Simone Veil : L’Immortelle – Pascal Bresson et Hervé Duphot

  1. Son autobiographie est très intéressante, mais cette BD a l’air très bien aussi. J’aime cette idée de couleurs différentes selon les périodes de sa vie.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s