Didier, la 5ème roue du tracteur – Pascal Rabaté et François Ravard

la_5_roue_du_tracteur Futuropolis – août 2018 – 80 pages

Quatrième de couverture :
Didier vit avec sa sœur Soazig dans une petite ferme bretonne. Il est très malheureux : à 45 ans, ce passionné du tour de France, n’a toujours pas connu le grand amour. Alors qu’il doit acheter une moissonneuse à la vente aux enchères du matériel agricole de Régis, copain de beuverie et fermier en faillite, il revient sans matériel mais avec son copain.
Soazig est furieuse, mais consciente des malheurs de son frère, elle l’inscrit sur un site de rencontres. Rapidement, le profil de Didier fait une touche…

Auteurs : Pascal Rabaté est né en 1961. Il vit à Angers. En 1989 et 1990, il publie ses premiers albums (Exode, Les Amants de Lucie et Vacances, vacances) aux Éditions Futuropolis. Entre 1992 et 1995, il entame Les Pieds dedans aux Éditions Vents d’Ouest (3 volumes parus). En 1997, il publie Un ver dans le fruit, et il s’associe avec Zamparutti le temps d’un album sur la Première Guerre mondiale, Ex voto, toujours aux Éditions Vents d’Ouest. À la lecture du roman Ibycus d’Alexei Tolstoï, il décide de l’adapter. Ce sera Ibicus, quatre volumes, totalisant quelques 500 planches qui paraîtront entre 1998 et 2001. Cette adaptation sera récompensée de nombreux prix dont l’Alph’Art du meilleur album à Angoulême et le prix Canal BD des libraires de bande dessinée. Il scénarise en parallèle des histoires pour Bibeur-Lu, Virginie Broquet et collabore avec David Prudhomme. En 2006, il revient chez Futuropolis avec Les Petits Ruisseaux et écrit La Marie en plastique avec David Prudhomme au dessin (2 volumes parus en 2006 et 2007, éditions Futuropolis). 2007 : il adapte Harry est fou de D. King Smith aux éditions Gallimard Jeunesse.
Né dans le bocage normand en 1981, François Ravard effectue à Rennes un cycle scolaire finalisé par un Bac Scientifique. Il rentre ensuite en école d’ infographie en 2001. Quatre années passent et pour son projet de fin d’ études, il réalise une petite bande dessinée. C’ est par ce biais qu’il rencontre Loïc Dauvillier en 2004, avec qui il réalise son premier album, « Le Portrait », aux éditions Carabas en 2006.

Mon avis : (lu en octobre 2018)
Didier est un agriculteur de 45 ans, éleveur de vaches laitières, célibataire endurci qui vit avec sa sœur. Et pourtant il a très envie de trouver une compagne. Son médecin lui conseille de s’inscrire sur un site de rencontre. Soizig, sa sœur, va l’aider à rédiger son annonce…
Régis, son copain, est dans une mauvaise passe. Sa ferme a fait faillite et tout a été vendu aux enchères. Didier devait acheter sa moissonneuse mais ayant trop bu, il revient avec son copain qu’il installe à la ferme.
Avec cette histoire réaliste, l’auteur décrit, avec légèreté et gravité, la condition des agriculteurs, leurs problèmes économiques, la solitude mais aussi l’entraide et la solidarité.
C’est drôle, touchant, plein de surprises et toujours bienveillant.

Extrait :

DIDIER_CINQUIEME_ROUE_1_WEB    DIDIER_CINQUIEME_ROUE_2_WEB
DIDIER_CINQUIEME_ROUE_3_WEB
 DIDIER_CINQUIEME_ROUE_4_WEB

 

Petit bac 2018Déplacement (6)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s