Les Grands Peintres : Van Gogh – Michel Durand

VanGogh Glénat – janvier 2016 – 56 pages

Quatrième de couverture :
Van Gogh est déjà installé à Auvers-sur-Oise depuis plusieurs mois quand Johanna, la femme de son frère Théo, atteint de la syphilis à un stade très avancé, s’apprête à venir le rejoindre. Avant son départ, elle s’entretient avec le célèbre peintre Gauguin, qui revient sur sa cohabitation avec Van Gogh à Arles : ses crises d’épilepsie, ses tentatives de suicide, l’épisode de l’oreille tranchée, sa folie présumée… tout cela ne serait que supercherie, mise en scène…

Auteur : Michel Durand a dessiné Opération Chisteras en 1985 sur un scénario de René Durand, Cliff Burton sur un scénario de Rodolphe, Polar Extrême, une BD scénarisée par Jodorowsky, mais aussi la série Cuervos scénarisée par Marazano. De 2005 à 2007, il signe sous le pseudonyme Durandur trois albums éponymes aux éditions Carabas. En 2009, il dessine en tant que Michelle Génial chez 12bis (sur un scénario de Jean-Paul Krassinsky). En 2010, c’est lui qui ouvre la série Destins au dessin en compagnie de Frank Giroud, et c’est également lui qui la clôturera en 2012 avec le tome 13. Il a depuis signé Ambre Gris, un audacieux diptyque à la dimension littéraire et tragique, inspiré par l’oeuvre d’Herman Melville. Réside dans le Languedoc-Roussillon.

Mon avis : (lu en octobre 2018)
Attirée par la couverture représentant une multitude de tournesols, j’ai eu envie de découvrir cette bande-dessinée. Il ne s’agit pas d’une biographie de Van Gogh, mais d’une fiction imaginée par l’auteur.
1890. Vincent Van Gogh est installé à Auvers-sur-Oise depuis plusieurs mois et sa belle sœur, la femme de Théo, vient le rejoindre. Le lecteur est confronté à la folie de Vincent Van Gogh dont les répercussions sont dévastatrices sur lui-même et sur ses proches. L’auteur suppose que Van Gogh est un simulateur et que sa folie est feinte…
Je n’ai pas été convaincu par cette BD, j’ai aimé les couleurs vives et multiples qui représentent parfaitement les teintes de l’œuvre de Vincent Van Gogh. Par contre je n’ai aimé le dessin des personnages déformés et l’intrigue mélangeant fiction et faits réels m’a dérangée…

Extrait : (début du livre)

VG_p1VG_p2VG_p3VG_p4

Petit bac 2018Art (6)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s