Stockholm (3/3)

carte_j2

Troisième jour, à Stockholm : nous commençons par prendre la ligne bleue du métro à T-Centralen, et nous découvrons l’une des stations décorées de Stockholm :

P1040375_20 P1040374_20

Nous arrivons à la station Kungsträdgården, également décorée.

P1040376_20 guided-art-tours-in-thestation

Nous partons vers les deux petites  îles de Skeepholmen et Kastellholmen, nous en faisons le tour et nous visitons également la collection permanente du Moderna Museet.

P1040385_20

Il abrite des œuvres de l’Époque moderne comprenant Georges Braque, Sonia Delaunay, Siri Derkert, Henri Matisse, Edvard Munch, Wassily Kandinsky, Ernst Ludwig Kirchner, Pablo Picasso, Alexander Calder…. Mais aussi les œuvres des nouveaux réalistes, notamment La Chèvre de Robert Rauschenberg et des œuvres de Jasper Johns.

Pontus Hultén a fait une grande donation au musée en 2005. Elle comprenait plus de 700 œuvres parmi lesquelles on compte : Constantin Brâncuși, Salvador Dalí, Walter De Maria, Marcel Duchamp, Max Ernst, Sam Francis, Jasper Johns, Roy Lichtenstein, Kasimir Malevitch, Claes Oldenburg, Francis Picabia, Robert Rauschenberg, Niki de Saint Phalle, Jean Tinguely, Andy Warhol

P1040386_20P1040387_20

Nous reprenons le métro pour la station Thorildsplan sur l’île de Kungsholmen,

P1040389_20  P1040390_20P1040391_20

nous partons déjeuner dans l’un des parcs, puis nous passons le pont pour faire le tour de l’île Lilla Essingen, il fait très beau et les suédois en profite pour prendre le soleil au bord de l’eau…

carte_2

A Stockholm, en cette saison, le soleil se lève à 4h30 et se couche à 21h. Aussi, mon conjoint décide de partir faire un footing dès 5h autour des îles de Kungsholmen et de Lilla Essingen. Pour ma part, j’en profiterai pour finir ma nuit…

P1040397_20

Dernier jour de visite à Stockhölm, nous prenons le ferry pour rejoindre l’île de Djurgården et l’impressionnant Vasamuseet. Ce musée a été construit autour d’un vaisseau de guerre suédois du 17e siècle, qui sombra lors de son voyage inaugural le 10 août 1628 et qui fut renfloué en 1961.

P1040420_20

Le Vasa, baptisé ainsi parce qu’il portait le blason de la dynastie régnante, devait être le bateau le plus puissant jamais construit.  Des centaines de sculptures ciselées, les biens de l’équipage, les voiles et plus de 14.000 objets en bois ont été remontés avec le navire qui reste aujourd’hui encore, le seul vaisseau du XVIIe siècle à avoir été conservé.
Il fait assez sombre dans le musée, mais cela est nécessaire pour la conservation du vaisseau. Le bâtiment a par ailleurs été construit spécialement pour accueillir l’épave, aujourd’hui reconstituée. A ce jour, les équipes du musée mènent encore des recherches sur la préservation à long terme de ce précieux vaisseau de guerre.
Enfin, le musée abrite plusieurs expositions connexes qui nous en apprennent plus sur la vie à bord, les passagers, la navigation au XVIIe siècle…
Avant la visite, j’avais pu télécharger,  sur le site du musée, un audio-guide en français très intéressant.

P1040421_20

Nous quittons Djurgården avec le tramway et après avoir pique-niqué dans un parc, nous partons flâner dans le quartier de Ostermal : avec un petit tour au marché couvert où il y a presque autant de vendeurs que de bistrots…

P1040428_20 P1040429_20

Nous passons également par la Kungl. Biblioteket (Bibliothèque Royale), et par hasard, nous empruntons une rue tunnel (Brunkeberg Tunnel)

P1040431_20la sortie du tunnel

Le tunnel est souterrain pour les piétons et les bicyclettes sous Regeringsgatan et Malmskillnadsgatan, environ 15-20 mètres de profondeur. Le roi Oscar II a ouvert le tunnel le 9 juin 1886.

P1040438_20 P1040439_20

Nous terminons notre journée sur les hauteurs de Stockholm, dans le Parc Observatorielunden.

Nous profitons des dernières heures de notre long w-e vraiment dépaysant dans la capitale suédoise où la vie doit être bien agréable. L’accueil y est vraiment sympathique. La ville côtoie la nature avec les nombreux espaces verts, la mer avec les nombreuses îles. Dès qu’il fait beau, et cela a été le cas ces quatre jours, les Suédois vivent dehors, sur les terrasses des cafés, allongés sur l’herbe des parcs ou sur les bords de l’eau. Il y a de nombreux joggeurs, de nombreux cyclistes, les transports en communs nombreux et variés : bus, métro, tramway, bateau…

F I N