Je vais rester – Hubert Chevillard et Lewis Trondheim

A1I7PXo-XwL Rue de Sèvres – mai 2018 – 125 pages

Quatrième de couverture :
Fabienne et Roland débarquent à Palavas pour passer la semaine. Roland a tout payé, tout organisé et scrupuleusement consigné chaque étape du séjour dans un carnet. Ils s’apprêtent à déposer leurs bagages à l’appartement. Soudain, elle se retrouve seule. Stupeur, déni… Contre toute attente, elle décide de rester.

Auteurs : Né en 1962 à Angers, Hubert Chevillard dessine des histoires depuis l’enfance. Il fait ses classes à l’école des Beaux-Arts d’Angoulême puis travaille dans l’animation. Il publie ses premières planches dans le magazine Pilote avec Conjoint avant de dessiner les 4 tomes de la série Le Pont dans la vase, scénarisée par Sylvain Chomet. Puis, Les archives de la planète une série de récits courts dans Fluide Glacial avec Corcal. Je vais rester écrit par Lewis Trondheim est son premier album chez Rue de Sèvres. Il vit actuellement à Montpellier.
Né à Fontainebleau en 1964, Lewis Trondheim attrape le virus du livre grâce à ses parents libraires. Après un CAP de dessin industriel, il entre dans une école de graphisme publicitaire. En 1990, il fonde l’Association avec, entre autres, Jean-Christophe Menu, Mattt Konture et Mokeït. Suite à la publication de plusieurs fanzines, il se lance le défit de créer un bande dessinée de 500 pages, sans crayonnés, sans scénario, et en respectant un format gaufrier de trois cases sur quatre. De ce défit nait Lapinot et les carottes de Patagonie, que beaucoup qualifient d’« ouvrage clé de l’œuvre de Trondheim ». En 1993, il participe à la création de l’OuBaPo (Ouvroir de bande dessinée potentielle), un pendant de l’OuLiPo. Par la suite, il s’essaie à l’animation avec « Les aventures d’une mouche ». Il reçoit en 2006 le Grand Prix d’Angoûleme. Il vit actuellement à Montpellier.

Mon avis : (lu en juin 2018)
Cela commence comme un séjour d’une semaine de vacances, en amoureux au bord de la mer : Fabienne et Roland arrivent à Palavas, Roland est très organisé, il a tout prévu, tout est noté sur son petit carnet… Et à peine quelques heures après leur arrivée, Fabienne se retrouve seule (à vous de découvrir pourquoi, en lisant la bd…) 
Elle décide malgré tout de rester et de suivre le programme concocté par Roland pour ces quelques jours de vacances…
Une BD surprenante, touchante où il est question de la vie, de la mort , de l’amitié, de rencontres… On suit Fabienne qui est dans un entre-deux, elle ne réalise pas encore ce qui vient de se passer, elle est dans une certaine errance, une pause dans sa vie… Elle va faire la rencontre de Paco, un homme original et bienveillant. Il a compris que Fabienne est dans le désarroi, il va avec discrétion et justesse savoir être, par moment, une présence qui l’accompagne…
Le dessin est léger et lumineux, contrairement au sujet… 

Extrait : (début de la BD) (cliquer sur les planches pour les agrandir)

9782369812289_p_1  9782369812289_p_2 9782369812289_p_3   9782369812289_p_4

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s